Chronique

ALCEST
Les voyages de l'âme

image
Prophecy Productions



image
Dimanche 29 janvier 2012

Alcest
Alcest


Clique pour voir la fiche du groupe
a toujours été depuis ses débuts une entité un peu à part dans la scène metal française. On retrouve derrière ce projet musical un dénommé Neige, qui a collaboré auparavant sur quelques morceaux pour le groupe de black metal français Peste Noire
Peste Noire
Clique pour voir la fiche du groupe
, mais a surtout bossé sur son autre groupe aujourd'hui séparé, Amesoeurs, ainsi que dans les formations Forgotten Woods (Norvège), Lantlôs
Lantlôs


Clique pour voir la fiche du groupe
(Allemagne) et Old Silver Key
Old Silver Key


Clique pour voir la fiche du groupe
(avec des membres de Drudkh
Drudkh


Clique pour voir la fiche du groupe
et Blood of Kingu - Ukraine), entre autres.

Il y a une constante avec Alcest
Alcest


Clique pour voir la fiche du groupe
, et surtout depuis son album "Souvenirs d'un autre monde", c'est que chaque écoute nous donne l'impression de voyager. C'est évidemment bien là le but de Neige qui, au travers de sa musique, nous retranscrit les rêves et voyages imaginaires dans un "autre monde" qu'il faisait étant gamin. Et ce n'est pas ce dernier album en date qui dérogera à la règle. Le justement bien nommé "Les voyages de l'âme" est dans la droite lignée de la discographie de Alcest
Alcest


Clique pour voir la fiche du groupe
. Du metal atmosphérique largement inspiré par le shoegaze et le post-rock, qui fait la renommée de Alcest
Alcest


Clique pour voir la fiche du groupe
depuis quelques années maintenant.

Alors que le 1er album "Souvenirs d'un Autre Monde" effaçait pratiquement toute trace de black metal, style pratiqué jusqu'alors par le groupe sur sa démo et son EP sortis auparavant, le disque suivant marquait un retour timide de ces influences au travers de quelques hurlements de la part de Neige et de blast-beats sur des guitares saturées, intervenant épisodiquement. Un retour finalement confirmé sur cet album-ci. Malgré cela, le rythme des 7 morceaux que contient ce disque (+ un instrumental) reste principalement lent et aérien, donnant la part belle aux atmosphères oniriques, aux jeux de guitares acoustiques agrémentés de nappes de claviers plus ou moins discrètes selon les moments et aux émotions véhiculées par le chant de Neige. D'ailleurs, un énorme bon point à noter pour ce disque est la production. Elle rend la voix de celui-ci beaucoup plus claire, au contraire des précédentes réalisations où je la trouvais, personnellement, légèrement étouffée par la musique. Sur cet album, comme sur "Écailles de lune", le précédent, on retrouve, comme seul autre musicien, le batteur Winterhalter, qui officie dans Bahrrecht, un groupe de black metal lorrain.

On remarque depuis quelques années que le post-rock et le shoegaze deviennent de plus en plus présents dans la scène (black) metal atmosphérique avec, citons en vrac et à des degrés divers, Les Discrets
Les Discrets


Clique pour voir la fiche du groupe
(avec qui ils partagent d'ailleurs une tournée européenne en février 2012), Lantlôs
Lantlôs


Clique pour voir la fiche du groupe
, Caïna, Austere, Altar of Plagues
Altar of Plagues


Clique pour voir la fiche du groupe
, etc... Mais Alcest
Alcest


Clique pour voir la fiche du groupe
, qui peut être considéré comme l'un des instigateurs du genre avec Lifelover ou Agalloch
Agalloch


Clique pour voir la fiche du groupe
, prouve qu'il est et reste au dessus du lot. "Les voyages de l'âme" n'est pas simplement un bon album de metal. C'est de la belle musique.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
3
AUTEUR : DNK
Ancien rédacteur du fanzine liégeois Metalize-It, dont j'ai tenu les rênes pendant 2 ans, j'ai intégré les rangs de Shoot me Again début janvier...
Ancien rédacteur du fanzine liégeois Metalize-It, dont j'ai tenu les rênes pendant 2 ans, j'ai intégré les rangs de Shoot me Again début janvier 2012. Je suis également photographe amateur depuis quelques années maintenant, un peu geek aussi (faut bien se l'avouer finalement) et touche-à-tout dans l'informatique, jeux vidéo, musique, grap...
Ancien rédacteur du fanzine liégeois Metalize-It, dont j'ai tenu les rênes pendant 2 ans, j'ai intégré les rangs de Shoot me Again début janvier 2012. Je suis également photographe amateur depuis quelques années maintenant, un peu geek aussi (faut bien se l'avouer finalement) et touche-à-tout dans l'informatique, jeux vidéo, musique, graphismes. J'ai aussi 3 chats mais on s'en fout... Je suis très (trop ?) ouvert musicalement parlant. Tous les st...
Ancien rédacteur du fanzine liégeois Metalize-It, dont j'ai tenu les rênes pendant 2 ans, j'ai intégré les rangs de Shoot me Again début janvier 2012. Je suis également photographe amateur depuis quelques années maintenant, un peu geek aussi (faut bien se l'avouer finalement) et touche-à-tout dans l'informatique, jeux vidéo, musique, graphismes. J'ai aussi 3 chats mais on s'en fout... Je suis très (trop ?) ouvert musicalement parlant. Tous les styles de metal ont grâce à mes oreilles, de même que tout ce qui touche à la scèn...
Ancien rédacteur du fanzine liégeois Metalize-It, dont j'ai tenu les rênes pendant 2 ans, j'ai intégré les rangs de Shoot me Again début janvier 2012. Je suis également photographe amateur depuis quelques années maintenant, un peu geek aussi (faut bien se l'avouer finalement) et touche-à-tout dans l'informatique, jeux vidéo, musique, graphismes. J'ai aussi 3 chats mais on s'en fout... Je suis très (trop ?) ouvert musicalement parlant. Tous les styles de metal ont grâce à mes oreilles, de même que tout ce qui touche à la scène "dark" au sens large (gothic, indus, electro, ambiant, folk,...) et les musiques les plus expérimentales/aventureuses...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE