Chronique

HOBOKEN DIVISION
S/T

image
Autoproduction



image
Samedi 3 mars 2012

Avant un album en septembre 2012, le duo franco-américain HOBOKEN DIVISION se fend d'un EP 4 titres qui sera dans les bacs le 31 mars prochain.

Duo féminin (Marie Rieffly) – masculin (Mathieu Cazanave) installé à Nancy, HOBOKEN DIVISION c'est le mariage du Blues et du Rock dans la crasse. Sorte de rejeton entre JOHN LEE HOOKER, THE WHITE STRIPES et THE KILLS, le duo accouche d'un premier jet alléchant.

A la démarche Garage et DIY, HOBOKEN DIVISION est bougon. Rentre dedans à coups de larsens sur Sugardaddy ou d'harmonica sulfureux sur Out Of Business, le duo sait aussi se poser sans lâcher prise avec Radar On.

A la fois élégant et enjolivé, HOBOKEN DIVISION promet de jouer des coudes, sans concession pour se faire une place dans l'éventail du rock. Que ce soit amplis réglés sur le maximum ou dans la retenue voire un peu des deux (Happier Than You), HOBOKEN DIVISION est convainquant, solide et prometteur pour l'avenir. La rentrée pourra compter sur un album de choix dans sa programmation.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
20

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE