Chronique

COFFEE OR NOT
Everything Is Falling Down

image
Purple K Records

Sorti le 18-01-2016


image
Dimanche 20 mars 2016

Alors que la musique Pop n'est pas mon domaine de prédilection, chaque nouvel album de COFFEE OR NOT
COFFEE OR NOT


Clique pour voir la fiche du groupe
fait l'effet d'une bouffée d'air frais dans mes écoutes. Sans doute le duo devenu trio sur ce quatrième album ne doit pas être la seule formation à provoquer ce genre de sensations, mais les harmonies vocales et l'entrelacement des voix de Soho et Renaud jouent beaucoup en faveur de la musique des Bruxellois.

Devenu trio ? Si le projet a débuté à deux, COFFEE OR NOT
COFFEE OR NOT


Clique pour voir la fiche du groupe
s'est adjoint scéniquement les services de Frédéric Renaux depuis 2012. Pour la première fois, avec Everything Is Falling Down, ce troisième musicien participe à l'enregistrement de l'album. Renaud et Soho restent toutefois les compositeurs mais Frédéric est officiellement présent sur les photos et dans le line-up.

Le groupe, depuis SoRe, sorti il y a deux ans, avait déjà délaissé l'acoustique pour la guitare électrique. Soho joue du clavier, Frédéric de la basse et Renaud de la guitare et de la batterie. A côté de cette électrisation acquise, la musique mélancolique de COFFEE OR NOT
COFFEE OR NOT


Clique pour voir la fiche du groupe
s'articule aussi autour de boucles de guitares qui ajoutent une tension et un hypnotisme. The Day She Locked Herself Away qui précède la plage titulaire, Everything Is Falling Down, est parmi les titres qui se démarquent clairement.

Jouant donc sur ces nouvelles tensions et cette mélancolie fragile que l'on connaissait déjà, COFFEE OR NOT
COFFEE OR NOT


Clique pour voir la fiche du groupe
explore consciemment ou inconsciemment, des influences plus froides sur Lightweight Pt 1 et 2, offrant un double titre JOY DIVISION
JOY DIVISION


Clique pour voir la fiche du groupe
esque et lumineux.

Mû par l'envie d'aller de l'avant, COFFEE OR NOT
COFFEE OR NOT


Clique pour voir la fiche du groupe
révèle avec ce quatrième album, son disque le plus abouti. Même si cela peut paraître bateau ou évident comme conclusion, l'univers des Bruxelllois s'étoffe réellement de disque en disque tout en préservant la sensibilité de départ qui a séduit.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
9

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE