Reportage

Helmet : The riffs Lords !

Bruxelles (Ancienne Belgique), le 09-11-2014

Mardi 11 novembre 2014



Deux années après la tournée des 20 ans de Meantime, c’est presque logiquement que Helmet célèbre cette année l’anniversaire de son (autre) album culte, Betty. Une autre (longue) tournée européenne, un peu chamboulée courant octobre lorsque que Page Hamilton (leader/fondateur du groupe et unique membre historique restant) fut contraint à un retour précipité chez lui en raison des problèmes de santé de son père : quelques dates furent alors déplacées, dont celle de Bruxelles, qui a donc finalement lieu à l’Ancienne Belgique en ce dimanche soir.

La salle ne se trouve pas dans sa configuration la plus grande (les balcons sont fermés) mais l’affluence se révèle très correcte étant donné l’évolution de Helmet, dont les albums plus récents ont autant de mal à contenter les anciens fans que de leur en faire gagner de nouveaux ; en tout cas, peinent à redonner au groupe son statut des années 90. C’est qu’à l’époque Helmet était (et reste toujours !) une véritable référence, adulée par des fans d’horizons divers : Hardcore, Rock, Metal, Grunge,... finalement beaucoup y trouvaient leur compte. Et si l’on peut dire que le groupe n’a finalement jamais rencontré le succès qui lui était dû, son influence reste palpable sur quantités de combos issus des années 90 et au-delà. C’est ce public plutôt mélangé (et qui a globalement vieilli en même temps que Page Hamilton) que l’on retrouve ce soir pour commémorer ce fameux Betty, un album peut-être un peu plus expérimental comparé au reste de la discographie de Helmet mais non moins excellent.


© Damon De Backer Photography

Le très bon et très gros son proposé ce soir nous le rappelle d’entrée de jeu sur l’ouverture Wilma’s Rainbow : Helmet ce sont DES RIFFS. Puissants, mélodiques, créatifs, ils définissent le groupe. Alors certes, Page Hamilton a vieilli et son chant, déjà pas toujours juste voire étrange à l’époque, en pâtit aussi, mais comment rester de marbre face à cet enchaînement de hits ? On a beau connaître l’album par cœur, on se délecte des I Know, Biscuits for Smut, Tic, Rollo, Speechless (quel rendu !)... Même ces morceaux si particuliers comme Beautiful Love, The Silver Hawaiian, ou Samhell (en conclusion) sont joués.
Forts, évocateurs, tous ces titres nous rappellent les 90’s tout en ne sonnant pas démodés par un sou, et montrent comme Page Hamilton, qui transpire toujours autant la passion, a su créer un line up de grande qualité autour de lui : Dan Beeman à la guitare rythmique ne laisse rien passer et le duo Dave Case / Kyle Stevenson en impose carrément. Comme attendu, l’album est donc joué en entier, dans l’ordre, et avec maestria. Un régal.


© Damon De Backer Photography

Une fois cette affaire expédiée, un Page souriant et plutôt d’humeur à plaisanter (ou comment discuter tranquillement avec le public entre deux chansons), reprend la parole pour amorcer la suite du show. Il explique que Helmet centrera ce soir la deuxième partie de son set sur les deux autres albums cultes du combo : Meantime et Aftertaste. Puis de préciser que Aftertaste "qui a seulement 17 ans" sera le matériel le plus récent joué ce soir. Un petit cadeau pas forcément réservé aux autres dates de la tournée, peut-être pour remercier les fans de leur patience ?

Le public accueille en tout cas ces différents morceaux avec beaucoup d’enthousiasme : Driving Nowhere, Unsung, Better, He Feels Bad, Like I Care, FBLA II... Un très grand moment suivi du rappel obligatoire, conclut comme il se doit sur un énorme In The Meantime qui met le feu au pit.

Comme à leur habitude, les musiciens restent sur scène pour remercier longuement les fans, serrer des mains, distribuer divers souvenirs, avant que Page, compte tenu de l’ambiance et s’interrogeant sur l’heure du couvre-feu, ne propose de jouer un autre rappel sponsorisé par Meantime.
Après 2h de concert c’est donc cette fois terminé. Le pire ? On en aurait presque bien repris pour une heure ! Une tounée Aftertaste maintenant Monsieur Hamilton s’il vous plait!


© Damon De Backer Photography

https://www.facebook.com/DamonDeBackerPhotography
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE