Reportage

Bongripper : Godver...doom !

Bruxelles (VK concerts), le 31-05-2016

Jeudi 2 juin 2016



Mardi soir, notre valeureux Vk recevait en son antre les doomeux de Bongripper
Bongripper


Clique pour voir la fiche du groupe
pour une soirée forte en décibels. La recette ? Une pincée de drone, un zeste de groove et une larmichette de sludge. Laissez fermenter le tout et servir chaud, très chaud ! Verdict : atmosphère pesante et ambiance marécageuse au programme ! Nous nous sommes régalés !


C’est devant un parterre d’une quarantaine de personnes que les Anglais de Ghold
Ghold


Clique pour voir la fiche du groupe
entament leur set. Duo devenu trio depuis peu de temps, ils sont venus défendre leur dernier album, « PYR », sorti le 6 mai et proposent un condensé de sons doom, noise et indus à l’aide de riffs hypnotiques, de longs moments planants et lourds, interrompus par des explosions percussives. Le Vk prend des allures de catacombes à l’ambiance sordide, une impression accentuée par des voix caverneuses murmurant des incantations mystiques. Ayant tourné avec des groupes tels que Ufomammut
Ufomammut


Clique pour voir la fiche du groupe
et Conan
Conan


Clique pour voir la fiche du groupe
, les Britanniques démontrent qu’ils ne sont pas des bleus de la scène et mettent ainsi la salle dans les meilleures conditions qui soient pour accueillir la tête d’affiche tant attendue.



Bongripper
Bongripper


Clique pour voir la fiche du groupe
en live ? Eh bien, c’est quelque chose ! Nous parlions cuisine il y a un instant… On est en mesure de le confirmer : nos amis de Chicago sont en passe de décrocher le titre d’experts absolus dans la préparation d’un Doom instrumental épicé et corsé à souhait que l’on va déguster pendant un peu plus d’une heure et quart ! Mais arrêtons ici les métaphores culinaires et parlons musique ! En ce 31 mai grisâtre, nous avons eu droit à cinq ''longs'' morceaux puisés dans leur répertoire allant de l’album « Hippie Killer » (2007) au tout dernier « Miserable » (2014) en passant par « Satan Worshipping Doom » (2010). Le quatuor va retourner le VK à l’aide d’un son dévastateur, presque dronesque, une sorte de trou noir dont aucune lumière ne peut échapper. Les instruments rugissent, les têtes sont secouées, les yeux sont fermés… Ils attaquent d’entrée avec Hail à la lenteur et au groove subtils se transformant progressivement en un doom sautillant où les cymbales résonnent de manière frénétique. Chaque frappe sur la batterie a l’effet d’un uppercut ou d’une tape amicale trop appuyée sur l’épaule par un cousin biker… Pour Descent, c’est la basse qui mène la danse et l’on se prend à nouveau une dose de riffs transcendantaux en pleine poire avant une rythmique démoniaque pour un Worship acidulé et incantatoire. Le ton est de plus en plus grinçant, les guitares saturent, l’atmosphère devient de plus en plus lourde : Endless arrive… Ce morceau reprend les codes du drone mélangés à ceux d’un post-rock agressif. Pour terminer, Bongripper
Bongripper


Clique pour voir la fiche du groupe
balance Reefer Sutherland, pavé sludge au riff brutal qui reste dans la tête et les cervicales avant de finir en beauté dans un tourbillon et un vrombissement apocalyptiques.

Les réactions à la fin du show sont unanimes : on vient de vivre quelque chose d’unique, d’extrême, de dangereux… Et le pire, c’est qu’on en redemande… Les Américains méritent amplement leur place dans la scène doom actuelle et l’on peut d’ores et déjà attendre impatiemment leur retour dans les parages avec un nouvel album à la clé.

Remerciements au Vk
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Panda
Mordu de concerts depuis de nombreuses années, Panda aime écumer les salles, clubs et festivals de tout le pays. Bibliothécaire-documentaliste, pas...
Mordu de concerts depuis de nombreuses années, Panda aime écumer les salles, clubs et festivals de tout le pays. Bibliothécaire-documentaliste, passionné d'Histoire, de théâtre, de bande dessinée et de football, il est très (voire trop) éclectique dans ses goûts musicaux (metal/rock mais aussi pop, folk, new wave, electro). Il a rejoint l...
Mordu de concerts depuis de nombreuses années, Panda aime écumer les salles, clubs et festivals de tout le pays. Bibliothécaire-documentaliste, passionné d'Histoire, de théâtre, de bande dessinée et de football, il est très (voire trop) éclectique dans ses goûts musicaux (metal/rock mais aussi pop, folk, new wave, electro). Il a rejoint l'équipe de SMA en février 2016 en tant que chroniqueur de concerts désireux de partager ses expériences live ! ...
Mordu de concerts depuis de nombreuses années, Panda aime écumer les salles, clubs et festivals de tout le pays. Bibliothécaire-documentaliste, passionné d'Histoire, de théâtre, de bande dessinée et de football, il est très (voire trop) éclectique dans ses goûts musicaux (metal/rock mais aussi pop, folk, new wave, electro). Il a rejoint l'équipe de SMA en février 2016 en tant que chroniqueur de concerts désireux de partager ses expériences live ! ...
Mordu de concerts depuis de nombreuses années, Panda aime écumer les salles, clubs et festivals de tout le pays. Bibliothécaire-documentaliste, passionné d'Histoire, de théâtre, de bande dessinée et de football, il est très (voire trop) éclectique dans ses goûts musicaux (metal/rock mais aussi pop, folk, new wave, electro). Il a rejoint l'équipe de SMA en février 2016 en tant que chroniqueur de concerts désireux de partager ses expériences live ! ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE