Reportage

Modern Baseball : Soirée pop-punk de blagueurs !

Bruxelles (Botanique ), le 11-02-2017

Lundi 13 février 2017

En regardant les premières parties, on pouvait même se demander comment cette tournée pouvait passer au Botanique. Puis à voir la tête d’affiche, Modern Baseball, on comprend de suite que la Rotonde où ils vont jouer est LA salle pour eux.


Il y a quelques semaines (mais déjà en 2017), l’un des chanteurs et guitaristes de Modern Baseball avait annoncé qu’il ne prendrait pas part à la tournée «ne se sentant pas assez bien mentalement, et devait prendre du temps pour lui ». C’est donc déjà avec un groupe privé de l’une de ses voix que la bande Philadelphie est venue en Europe.

Il est 19H50, 10 minutes avant le premier concert, lorsque j’entre dans la très jolie Rotonde. Il y a peu de personnes à 20H quand Thin Lips monte sur scène pour ouvrir.



Groupe venant aussi de Philadelphie (comme tous les artistes de ce soir), ils nous font un pop-punk un peu indie, à la The Menzingers, mais chanté par une chanteuse. La voix n’est pas parfaite, et un petit problème technique de guitare survient après le premier titre. Mais aucune pression, notre chanteuse commence à discuter et faire des blagues avec son batteur pour meubler.
Avec son pop-punk assez lunatique, Thin Lips fait son job avec le sourire, et met bien dans l’ambiance de la soirée.

Après 20min de pause, le second groupe se place. Le public est déjà plus nombreux et la salle paraît plus remplie. The Superweaks sont 6, oui 6 pour faire du punk-rock. Le groupe a déjà le même batteur que Thin Lips, 3 guitares dont 2 chanteurs-guitaristes, une basse, et un chanteur bien accroché à son micro. On reste dans le maître mot de la soirée : l’humour. Personne ne se prend au sérieux sur scène, mais la bande fait son boulot avec un bon punk rock très mélodique.



Chacun de ces 2 groupes dispose de 30 minutes pourse présenter et chauffer. Durant The Superweaks le public devient de plus en plus nombreux, tout comme le second degré sur scène.


Il est temps d’aller recherche une bière au bar en attendant Modern Baseball. Plutôt que de retourner s’asseoir, le public (enfin les nombreuses jeunes filles présentes) prend place devant la scène.
La Rotonde est bien remplie lorsque « Modo » s’installe. Après un rapide bonjour, le groupe joue de suite Wedding Singer, l’un de ses hits, le public est un peu pris de court, mais ça lance les sings-along.

Les titres s’enchaînent entre-coupés par des blagues, remerciements de venir malgré l’absence de Bren, le chanteur. Le Quatuor mélange bien ses 3 albums dans les morceaux joués. Une petite demi-heure très pop-punk qui commence à faire doucement bouger le public.

Après cette partie rock’n’roll et agrémentée de nombreuses apparitions de membres des 2 groupes précédents juste pour rigoler et s’amuser avec leurs copains. Reste l’autre chanteur guitariste du groupe pour nous interpréter 3 titres accoutisques. Avant de débuter la 2e partie du show qui sera chantée par les voix des supports de cette tournée.



Enfin pour commencer cette partie avec The Weekend, le groupe fait plutôt appel à 2 membres du public volontaires (mais qui devaient quand même connaître les paroles), l’opération est un gros succès objectivement et subjectivement.

S’en suivent alors d’autres chansons connues tel que Rock Bottom, Apple Cider I Don’t Mind, ou Your Graduation. Les chanteur( e)s des 2 bandes de copains, tous les musiciens qui changent d’instruments, ainsi qu’un public qui se met à hurler les paroles et lance un pogo bras levés vers la scène et les micros.
Le concert se finira 20min plus tard que prévu, sois 1H10 de concert pour Modo, plus que correct !

Au final, on aura passé une très bonne soirée musicalement, avec la découverte d’une véritable bande de potes qui tournent ensemble et sont là les uns pour les autres. Avec un Modern Baseball dont on espère qu’ils continueront d’être tout aussi authentiques et bons. Et puis, avec le temps les sings-along et ambiance devraient s’intensifier, raison de plus d’y aller pour l’ambiance !


Merci à Cardinalsmedia pour les photos.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Clément
Etudiant en communication à l'IHECS depuis 2014. Passionné de musique et concerts/festivals en général, je suis ouvert sur beaucoup de genres mais...
Etudiant en communication à l'IHECS depuis 2014. Passionné de musique et concerts/festivals en général, je suis ouvert sur beaucoup de genres mais les musiques alternatives restent largement la majorité de mes préférences. Aime les médias et l'actualité, j'en parlerai passionnément aussi. Même si en discuter au bord d'une scène ou d'u...
Etudiant en communication à l'IHECS depuis 2014. Passionné de musique et concerts/festivals en général, je suis ouvert sur beaucoup de genres mais les musiques alternatives restent largement la majorité de mes préférences. Aime les médias et l'actualité, j'en parlerai passionnément aussi. Même si en discuter au bord d'une scène ou d'une table de merch à propos d'un bon groupe serait encore mieux! ...
Etudiant en communication à l'IHECS depuis 2014. Passionné de musique et concerts/festivals en général, je suis ouvert sur beaucoup de genres mais les musiques alternatives restent largement la majorité de mes préférences. Aime les médias et l'actualité, j'en parlerai passionnément aussi. Même si en discuter au bord d'une scène ou d'une table de merch à propos d'un bon groupe serait encore mieux! ...
Etudiant en communication à l'IHECS depuis 2014. Passionné de musique et concerts/festivals en général, je suis ouvert sur beaucoup de genres mais les musiques alternatives restent largement la majorité de mes préférences. Aime les médias et l'actualité, j'en parlerai passionnément aussi. Même si en discuter au bord d'une scène ou d'une table de merch à propos d'un bon groupe serait encore mieux! ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE