Reportage

Monster Magnet : space lord motherfucker !

Esch-sur-Alzette (Kulturfabrik), le 24-01-2019

Samedi 26 janvier 2019



Il y a près de 20 ans de cela, Monster Magnet
Monster Magnet


Clique pour voir la fiche du groupe
(alors en pleine période Powertrip) se produisait à la Kulturfabrik pour un concert qui est resté depuis dans les annales, notamment en raison de la douce folie d’un Dave Wyndorf qui mit alors le feu à sa guitare ! Depuis, le groupe du New Jersey a parfois joué à nouveau dans la région mais il est très clair que ce retour dans notre chère salle de Esch-sur-Alzette s’impose comme un des premiers moments forts de l’année pour les fans de Heavy et de Stoner, ou tout simplement de bonne musique. D’autant plus que la bande de Dave ne cesse de confirmer sa bonne forme des années récentes (on a encore en tête cette prestation incroyable du Graspop 2017) comme en atteste le récent Mindfucker, que le groupe promeut ainsi en ce début d’année.

Pour les accompagner, les Américains ont choisi les Londoniens de Puppy
Puppy
Clique pour voir la fiche du groupe
dont je n’ai, autant l’avouer, jamais entendu parler avant l’annonce de cette tournée. Ayant choisi de ne rien écouter de leurs productions récentes, je découvre ainsi le groupe ce soir, non sans une certaine surprise. En effet, le trio au look limite normcore évolue dans un style à la croisée du Rock, de la Pop et du Punk assez difficile à classer même s’il rappelle parfois Weezer ou les Smashing Pumpkins. Comme son (curieux) patronyme l’indique ou presque, le groupe fait preuve d’une certaine douceur dans son propos (notamment au niveau du chant) mais surprend aussi par quelques envolées plus franches, voire complétées par des passages plutôt heavy. Déstabilisant et à réécouter en format studio cette fois, histoire de compléter ce premier avis.



Si le temps alloué au changement de plateau paraissait bizarrement étendu à première vue (45 minutes environ – heureusement la playlist de ce soir envoie du Black Sab’ à pleins tubes ) c’est effectivement sur les coups de 21h30 que Monster Magnet
Monster Magnet


Clique pour voir la fiche du groupe
s’empare de la scène de la Kufa pour 90 minutes de concert endiablé. ‘S’emparer’ reste effectivement le verbe qui revient en tête 24h après, tant Dave et sa bande savent parfaitement capter notre attention le long d’un concert maitrisé de A à Z. Depuis l’intro sur Dopes to Infinity (issu de l’album éponyme bien représenté ce soir avec 4 extraits) et son riff tueur jusqu’à la conclusion (avant rappel) sur le célèbre Space Lord, Monster Magnet
Monster Magnet


Clique pour voir la fiche du groupe
déroule en effet un set construit au poil, varié dans ses choix de morceaux (les râleurs diront quand-même que Spine of God n’est pas représenté) et dans ses ambiances, comme quand un Rocket Freak tout neuf laisse place à un Crop Circle tueur en début de set.

Et, évidemment, le succès de cette soirée doit beaucoup à Dave Wyndorf et son indéniable charisme. Si bien sûr il ne met pas le feu à sa guitare ce soir, il sait comment haranguer la foule (bien nombreuse ce soir), fixer l’un ou l’autre membre du public du regard, et finalement récolter toute l’ambiance qui est due le long de ce concert où paradoxalement il prend peu la parole, si ce n’est lors du petit speech précédent Space Lord. Une avalanche de qualité (et de tubes !) qui mène tout droit à un rappel conclut par l’inévitable Powertrip.



Avec autant de qualités (son, ambiance, choix de setlist) et si peu défauts (on signalera quand-même des projections quasiment invisibles : dommage quand on se rappelle l’été 2017…) il y a fort à parier que Monster Magnet
Monster Magnet


Clique pour voir la fiche du groupe
a fait l’unanimité ou presque ce soir : de quoi renouer avec 20 nouvelles années de souvenirs... même si on préfère croire en un retour plus proche dans le temps !

Setlist :
Dopes to Infinity
Rocket Freak
Crop Circle
Radiation Day
Melt
Look to Your Orb for the Warning
Ego, the Living Planet
When the Hammer Comes Down
Negasonic Teenage Warhead
Space Lord
Encore:
CNN War Theme
Dinosaur Vacume
Powertrip

Remerciements à la Kulturfabrik
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
13

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE