News

Un guitariste de Seven Sisters of Sleep accusé de pornographie infantile, le groupe splitte

image
Mardi 13 mars 2018 , 09h38

Les Californiens de Seven Sisters of Sleep
Seven Sisters of Sleep


Clique pour voir la fiche du groupe
ont annoncé leur split, quelques jours seulement après que leur guitariste Eddie Bermudez a été inculpé de plusieurs délits lié à la pornographie infantile.
Apparemment, il se faisait passer pour un ado de 16 ans sur les réseaux sociaux pour réclamer des photos et vidéos de jeunes filles de moins de 14 ans.
Eddie Bermudez s'est rendu la semaine dernière. S'il est condamné, il risque 244 ans de prison.

''It is with profound sadness that we announce the end of Seven Sisters of Sleep.

On Thursday March 8th, the day we were last scheduled to have practice, we learned via a text message and Google search that our rhythm guitar player, Eddie Bermudez, turned himself in several days before for over two dozen felony counts pertaining to child pornography. According to these charges, he was posing as a 16 year old boy on social media to solicit pictures and videos from underage girls. We were absolutely blind sided by this and left in a state of shock, disgust, sadness, and anger that we are very much feeling now and will likely feel for years to come. We are devastated and left feeling about as betrayed as you can.

We, the remaining members, have to distance ourselves from SSOS. This decision doesn't come lightly but it was also forced upon us by this situation. We also want to express gratitude to all the fans, bands, and labels who supported us throughout our 9 year run. We know in light of this revelation it won't be easy to disassociate SSOS with this horrible news going forward but that is nothing compared to the other negatives involved here.
''



image
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
1
AUTEUR : Elodie
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au déto...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pou...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) - mettre ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) - mettre un morceau/album complet en streaming sur notre site avant sa sortie - organiser des concours I don't review recor...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE