Chronique

MOMBU
Niger

image
Subsound Records

Mandaï Distribution
Sorti le 21-03-2013


image
Vendredi 8 novembre 2013

Avec le troisième album de MOMBU
MOMBU


Clique pour voir la fiche du groupe
, on retrouve Luca T. Mai, saxophoniste de ZU
ZU


Clique pour voir la fiche du groupe
en action. Le groupe propose un mélange de rythmes afros assénés de structures Free Jazz. La majeure partie des compositions tourne autour du saxophoniste et de la batterie bien que des incursions guitares et basses (et même vocales) viennent compléter le duo.

L'album est composé de sept titres détonnants où se mêlent les influences stylistiques avec abstraction des genres. Ce n'est pas toujours évident de suivre la ligne de MOMBU
MOMBU


Clique pour voir la fiche du groupe
tant les frontières sont gommées. Toutefois, les rythmes africanisés de la batterie et des percussions plantent les fondations des compositions. Sans elles, MOMBU
MOMBU


Clique pour voir la fiche du groupe
s'éparpillerait probablement dans ses divagations avant-gardistes.

Ce choix est également originalement mis en lien avec la musique plutôt lourde et sombre obtenue par la saxophone bariton de Luca ou les apports de guitare et de basse plus Metal.

Mais derrière ces qualités innovantes et techniques, MOMBU
MOMBU


Clique pour voir la fiche du groupe
, sans surprise, s'enferme aussi dans sa démarche. L'album joue la carte de la répétition (tribale) et pond un album hermétique. Son étrangeté le rend abrupte et parfois indigeste sur la longueur. Là où l'Afrique se mélangeait à la Noise-Rock, THE EX
THE EX


Clique pour voir la fiche du groupe
avait proposé par la biais de collaborations, une lecture plus concluante à mon avis.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
6

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE