Chronique

HEINALI AND MATT FINNEY
How We Lived

image
The Flenser

4 titres - 38min
Sorti le 11-08-2017


image
Mardi 22 août 2017

Heinali, alias Oleg Shpudeiko, compositeur ukrainien de musique électronique d'avant-garde, et Matt Finney, « spoken word poet » de l'Alabama, enchaînèrent, dès leur rencontre en 2010, une série de productions d'une déconcertante originalité. Adaptant, sur des tapis électro-ambient plus « spoken words » magnifiquement inspirés, des titres de Joy Division
Joy Division


Clique pour voir la fiche du groupe
, The Cure ou Nirvana
Nirvana


Clique pour voir la fiche du groupe
, les deux compères ne pouvaient que prendre confiance et se laisser aller à graver leurs propres compositions. Ainsi naquirent Dreamcatcher, Conjoined et Ain't No Night, trois albums sortis en 2011. Trois albums aux audacieuses conceptions, où l'ambient de Heinali ouvrait fréquemment la porte à des inserts de guitare, de batterie ou de piano et où les vocaux de Matt Finney saupoudraient chaque titre de manière presque homogène.
Puis le trou noir pour Matt Finney qui connut bien des déboires et mésaventures personnelles... jusqu'aux retrouvailles ; jusqu'aux nouveaux projets avec Heinali.
How We Lived, leur premier album depuis six ans, vient de sortir chez The Flenser . Un album dont la densité sonore se révèle âpre comme la noire épreuve et épaisse comme la rémanence de sa douleur. Le dark-ambient de Heinali tend à l'infini de lourdes notes abrasives sur lesquelles les divers loops viennent tonner (Relationship Goals), saturer (Wilderness), tapoter (October Light) ou déchirer (Perfect Blue) tandis que les vocaux de Matt Finney disent comme jamais les douleurs accumulées. How We Lived donne quatre longues plages d'une densité jamais atteinte jusqu'alors par le duo ; les tapis electro-ambient flirtent souvent avec l'astringence du drone et les parties vocales, disposées, ramassées en début (Wilderness), ou en clôture de titre (Relationship Goals) possèdent la double vertu de ne point comprimer la tension sonore et de s'affirmer plus intensément que par le passé.
Un album remarquable, pour tous ceux qui ont reçu Zeit de Tangerine Dream
Tangerine Dream


Clique pour voir la fiche du groupe
ou Cluster 71 de Cluster dans leurs biberons ; pour tous ceux qui savent que la résilience est une connerie vendue avec les packages de « développement personnel » et que les traumatismes vécus ne s'oublient jamais : au mieux ils transforment l'humain... durablement.


Tags : Ambient, dark-ambient, spoken words
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
4

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE