image



Café du mercredi 13 juin 2018

I FEEL FINE
Long Distance Celebration

Ce matin, on va piocher dans notre liste de trucs à écouter tiens. On devrait le faire tous les jours d'ailleurs, c'était l'idée de cette section DTC qui est là pour vous latter les coroñes tous les matins (café... latter... tu vois ?). Et mon coeur de vieux con sensible aux mélodies simples s'est arrêté sur le ''90s emo'' de leur descriptif. Et c'est plié, on s'envoie donc ce premier EP de I Feel Fine
I Feel Fine


Clique pour voir la fiche du groupe
, originaires de Brighton, intitulé Failure By Design.

Alors d'emblée ça me parle, ça me rappelle mes vieux amis québécois de Issue Sixteen
Issue Sixteen
Clique pour voir la fiche du groupe
(tu t'en rappelles ?) qui a par la suite muté en La Querelle
La Querelle
Clique pour voir la fiche du groupe
(tu t'en rappelles?). Et en appréciant les quelques minutes suivantes de cet EP qui me replonge dans cette nostalgie typiquement 90s teintée d'éléments plus actuels, je regarde la photo du groupe et là... mais je connais ce type ! Oui, comble du hasard le batteur est l'ancien chanteur du groupe namurois Amber Daybreak
Amber Daybreak


Clique pour voir la fiche du groupe
(tu t'en rappelles?), depuis exilé à Brighton - donc en termes de emo / screamo la pomme ne tombe jamais loin de l'arbre on va dire.

Et I Feel Fine reste parfaitement cohérent et prenant jusqu'à la fin du cinquième titre (en comptant l'intro) de leur Long Distance Celebration qui me fait aborder cette journée de congé (oui, on est mercredi !) dans une sérénité absolue. Et toi, tu kiffes (oui on parle 90s aujourd'hui) ?




Valeur énergique
Label Failure By Design
Infos 5 tracks / 18 minutes
Date de sortie 04-05-2018
Tags indie/punk, emo, math rock, post-hardcore, 90s emo
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
4
AUTEUR : Erik
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentr...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE