Chronique

THE GENERATORS
The Great Divide

image
People Like You Records



image
Jeudi 30 août 2007

Ceux qui découvrent le groupe californien THE GENERATORS
THE GENERATORS
Clique pour voir la fiche du groupe
avec ce 6ème album, The Great Divide, seront surpris par le chant de Doug Dagger qui ressemble très fort à celui de Greg Graffin (BAD RELIGION
BAD RELIGION


Clique pour voir la fiche du groupe
). Les autres auront déjà eu le temps de s’habituer à cette étrangeté. Au delà du chant, si il persiste encore un petit côté BAD RELIGION
BAD RELIGION


Clique pour voir la fiche du groupe
, la musique de THE GENERATORS
THE GENERATORS
Clique pour voir la fiche du groupe
a quand même de quoi se distinguer : des solos plus conséquents et une façon de jouer légèrement plus inspirée de la rue.

La production est très propre mais cela n’enlève rien à l’énergie sympathique, voire presque optimiste du groupe. Le soleil de Californie sans doute. Les titres s’alternent bien. Le rythme s’accélère, puis ralenti, le tout ponctué de quelques solos de rocker. A l’instar de THE UNSEEN
THE UNSEEN
Clique pour voir la fiche du groupe
sur State Of Discontent, THE GENERATORS
THE GENERATORS
Clique pour voir la fiche du groupe
a choisi pour cet album de reprendre le célèbre Paint It Black des ROLLING STONES
ROLLING STONES


Clique pour voir la fiche du groupe
. Si le choix n’est ni original ni audacieux, la reprise est d’un très bel effet. Les californiens surprennent par contre avec leur What I've Become aux airs très MADNESS
MADNESS
Clique pour voir la fiche du groupe
ques.

Plutôt agréable à l’écoute, accrochant facilement l’esprit, très professionnel mais manquant d’une audace provocatrice et foncièrement punk, voilà comment résumer THE GENERATORS
THE GENERATORS
Clique pour voir la fiche du groupe
et cet album. Le groupe n’est ni dans le calcul prémédité, ni dans le formatage putassier MTVesque mais à plusieurs reprises, on aimerait vibrer au son de leur hargne et de leur colère. C’est bien fait et même bien ficelé, mais on a besoin de plus !
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE