Chronique

CRIME IN STEREO
Crime In Stereo Is Dead

image
Bridge Nine Records



image
Mercredi 21 novembre 2007

Il ne s’agit pas de la mort programmée de ce combo américain qui sort ici son troisième album. CRIME IN STEREO
CRIME IN STEREO
Clique pour voir la fiche du groupe
a déjà bonne presse et les échos à propos de leur Hard-Core-Emo-Mélo sont plutôt favorables. On envisage donc mal le groupe s’arrêter en si bon chemin.

Le groupe ne marche pas à la testostérone et pourtant il dégage son pesant d’énergie. À l’instar de HOT WATER MUSIC
HOT WATER MUSIC


Clique pour voir la fiche du groupe
, CRIME IN STEREO
CRIME IN STEREO
Clique pour voir la fiche du groupe
est à la fois à part et dans la scène Hard-Core. Les compositions sont variées et fortement axées sur les mélodies mais sans trop en faire. CRIME IN STEREO
CRIME IN STEREO
Clique pour voir la fiche du groupe
ne cède pas trop à la facilité de la mélodie et enrichit ses compositions. L’ensemble donne un bon compromis entre le besoin d’une écoute attentive et une aisance à se laisser emporter par la musique.

La musique justement, recèle ses petits moments de finesse et de subtilité. Pourtant sur certains passages, CRIME IN STEREO
CRIME IN STEREO
Clique pour voir la fiche du groupe
se laisse aller à un certain classicisme pas toujours favorable. La plaque est globalement très agréable à l’écoute, mais quelques plans un peu convenus viennent ternir sommairement l’ensemble. Si de manière générale, ils ne coulent pas l’album, … But You Are Vast est plutôt dénué d’intérêt. Ce titre à la U2 est même à la limite de l’indécence aux regards des qualités du groupe.

Malgré un album relativement bon et plaisant, CRIME IN STEREO
CRIME IN STEREO
Clique pour voir la fiche du groupe
sort du lot de justesse. Les Américains devront, pour faire mieux, encore revoir un peu leur copie pour le prochain album. On les en sent capables.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE