Chronique

RAMON ZARATE
S/T

image
Ramon Zarate Productions



image
Vendredi 23 janvier 2009

La Wallonie a enfin son groupe Stoner digne de ce nom. Il y avait bien eu des tentatives déjà, mais RAMON ZARATE
RAMON ZARATE


Clique pour voir la fiche du groupe
déboule de sa Cité Ardente avec du style et des compositions fort bien abouties.

D’emblée d’ailleurs l’artwork du premier album laisse entrevoir que les Liégeois veulent soigner leur travail. Le disque terminé, révèlera que la musique est à la hauteur du soin mis dans la pochette et pour un premier album, RAMON ZARATE
RAMON ZARATE


Clique pour voir la fiche du groupe
en plus de développer un son puissant ne s’est pas perdu en chemin sur la longueur de son premier essai.

Évidemment quand on parle de Stoner, on pense d’emblée aux maîtres du genre à savoir KYUSS
KYUSS
Clique pour voir la fiche du groupe
. A l’écoute de ce disque, on y pensera encore (Sex Me Honey, Never Land) et on trouvera bien entendu des références divers et classiques du genre. Peu importe finalement, les compositions en dégagent tellement qu’on leur pardonne cette distance non encore acquise complètement sur ce premier album. Un album qui n’enlève d’ailleurs aucun doute sur le potentiel du groupe à se sublimer avec le temps. La technique est au rendez-vous, les gaillards maîtrisent leur sujet et la batterie emmène énergiquement tout ce petit monde au soleil sans aucune difficulté. Pourquoi se plaindre donc !

Si toutes les premières productions des groupes émergeants avaient cette qualité, on ne saurait plus où donner de la tête…
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE