Chronique

THE METEORS
Hell Train Rollin'

image
People Like You Records



image
Samedi 11 avril 2009

On ne présente plus ce groupe qui a démarré, il y a 25 ans, en proposant un rockabilly déjanté, qu’on appelle aujourd’hui psychobilly et qui est devenu un genre à part entière. Mélange de rockabilly et de punk donc.

Si P.PAUL FENECH
P.PAUL FENECH
Clique pour voir la fiche du groupe
de son côté, a sorti dernièrement son sixième album, ceux de THE METEORS
THE METEORS
Clique pour voir la fiche du groupe
ne sont plus comptés depuis longtemps. On dénombre plus de 40 sorties. Ce nouvel album était malgré tout, attendu le groupe se faisant plus discret dernièrement.

Après une carrière comme celle de THE METEORS
THE METEORS
Clique pour voir la fiche du groupe
, il est difficile d’attendre autre chose que leur pur psychobilly. Sans grande suprise donc, les 13 titres s’enchaînent et revisitent les thèmes chers au groupe : horreur, mort et perversion ainsi que les passions des membres pour Charles Manson, Michael Myers, Mark Chapman mais aussi le rock’n’roll et les cylindrés à deux roues.

Hell Train Rollin' donne l’impression que le groupe n’a plus rien à prouver et qu’il se contente de réaliser ce qu’on attend de THE METEORS
THE METEORS
Clique pour voir la fiche du groupe
. Pourtant, en multipliant les écoutes, une certaine déception laisse progressivement place à une certaine satisfaction. Certes, Hell Train Rollin' ne sera pas L’ALBUM du groupe mais derrière son acceptabilité minimale, il laisse place graduellement à un album bien plus convaincant que de prime abord. Les recettes sont éprouvées mais elles sont là et rappellent que THE METEORS
THE METEORS
Clique pour voir la fiche du groupe
est LE groupe de psychobilly. THE METEORS
THE METEORS
Clique pour voir la fiche du groupe
n’est pas vraiment en panne d’inspiration. Simplement, il ne prend plus aucun risque.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE