Chronique

CASSE-BRIQUE
Glumor

image
Honest House



image
Lundi 8 juin 2009

À l’intérieur du Dojo Honest House, les influences sont similaires (Indie, Post-Rock et Math-Rock) pour que chacun puisse composer son art martial. Ici le duo Bruxellois exhibe le côté le plus démonstratif de la discipline, celui qui consiste à la casse. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que leur art se nomme CASSE-BRIQUE
CASSE-BRIQUE


Clique pour voir la fiche du groupe
, tellement simple qu’il fallait y penser !

Et avec eux, on casse à tour de bras. On se donne quelques pauses pour la concentration et puis on laisse pleuvoir les coups. Les briquaillons volent, la poussière fait tousser. Avec une précision chirurgicale, chaque pièce à casser est placée et ajustée.

L’arête de la main est rêche à force de cogner mais aussi incisive pour trancher. La nervosité est contenue mais nécessaire pour l’exercice tandis que le souffle est retenu pour concentrer sa force. Les muscles sont secs plutôt que surdéveloppés. On n’y perd pas en efficacité pour autant.

Si la démonstration est connue d’avance, le duo maîtrise son art et le spectacle est à la hauteur. On se rend compte que CASSE-BRIQUE
CASSE-BRIQUE


Clique pour voir la fiche du groupe
suit les traces des maîtres comme CHEVREUIL
CHEVREUIL


Clique pour voir la fiche du groupe
, HONEY FOR PETZI
HONEY FOR PETZI
Clique pour voir la fiche du groupe
ou DON CABALLERO
DON CABALLERO


Clique pour voir la fiche du groupe
.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE