Chronique

SOUL CONTROL
Cycles

image
Bridge Nine Records



image
Jeudi 1 octobre 2009

C’est confirmé, Bridge Nine Records est devenu une valeur sûre du Hard Core, après avoir sorti d’excellents albums et surtout des groupes dont le Hard Core à su se renouveler (d’où le moderne généralement appliqué au terme Hard Core des groupes de l’écurie Bridge Nine), chaque disque est attendu maintenant avec convictions.

SOUL CONTROL
SOUL CONTROL
Clique pour voir la fiche du groupe
ne trahira pas la réputation du label, rassurez-vous ce n’est pas le mouton noir du catalogue. Cycles a opéré comme un déclic, après les différents disques écoutés et relatés, Bridge Nine Records est certainement en train de devenir le Dischord des années 2000. Bien évidemment avec ses particularités, mais le Hard Core proposé par le label à ce petit plus qui a su garder ses racines tout en apportant un nouveau souffle, comme le label de Washington D.C. à l’époque. De plus la régularité qualitative en cette matière de Bridge Nine Records assied la comparaison.

Vous aurez donc compris que SOUL CONTROL
SOUL CONTROL
Clique pour voir la fiche du groupe
utilise une base Hard Core/Punk qu’il remanie à sa sauce. Bien frontal, il n’hésite pas à se parer d’influences 90’s où les riffs de guitares explosives peuvent renvoyer à SNAPCASE
SNAPCASE
Clique pour voir la fiche du groupe
et les groupes Noise et Rock bardés de distos.

SOUL CONTROL
SOUL CONTROL
Clique pour voir la fiche du groupe
se montre particulièrement inspiré dans ses jeux de guitares, cherchant à travailler les sonorités et parfois même le mur du son plutôt que de pousser naïvement le volume sans pour autant perdre de son urgence. D’ailleurs à l’exception de la plage titulaire (qui cache en réalité les Hidden Tracks aux influences Blues), les compositions tournent plutôt autour des 2 minutes (30) réglementaires des origines.

Sans (mauvaise) surprise donc, SOUL CONTROL
SOUL CONTROL
Clique pour voir la fiche du groupe
vient apporter sa pierre à l’édifice Bridge Nine Records qui une fois encore ne déçoit pas dans ses choix.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE