Chronique

V/A
Memoria : A Tribute to The Alternative 90s

image
Yr Letter Records



image
Samedi 24 octobre 2009

Chaque décade a ses inconditionnels et détracteurs, passant du "en 68 le rock est mort" au "les années 2000, la meilleure décade du rock" (non, là j'invente). En fait, je serais prêt à parier mon vieil iPod que tout cela dépend simplement de l'année de naissance. Je suis né en 80, et donc, forcément, les années 90 resteront toujours spéciales. C'est aussi le cas de Matt Showman, qui a fondé par passion Yr Letter Records, et qui a bossé deux ans sur cette compile. Le concept est simple : 17 artistes reprennent 17 morceaux des nineties, qu'ils ont choisi eux-mêmes. Le lineup est majoritairement français, mais quelques artistes internationaux, et non des moindres, ont répondu à l'appel.

C'est un de ceux-ci qui ouvre l'album. Frank Turner
Frank Turner


Clique pour voir la fiche du groupe
, ex-hurleur de Million Dead s'est depuis reconverti dans le folk à coeur ouvert, et s'approprie Sally, extrait du dernier album du groupe culte irlandais Kerbdog
Kerbdog
Clique pour voir la fiche du groupe
. Turner réussit une fois de plus à illuminer le morceau sans verser dans le pathos incongru. Un peu plus loin, on retrouve Walter Schreifels
Walter Schreifels
Clique pour voir la fiche du groupe
, ex-Quicksand
Quicksand


Clique pour voir la fiche du groupe
et actuel Rival Schools
Rival Schools
Clique pour voir la fiche du groupe
, dont on attend avec impatience le second album. Schreifels livre ce qui est peut-être le meilleur morceau de l'album, une version fantastique de When You Sleep de My Bloody Valentine
My Bloody Valentine
Clique pour voir la fiche du groupe
, dont il met en évidence la mélodie (avec un guitare acoustique) tout en y ajoutant l'évident caractère éthéré, grâce à une électrique tout en retenue. Schreifels est d'ailleurs lui-même repris, Powell
Powell


Clique pour voir la fiche du groupe
livrant joliment une version de Head To Wall de Quicksand
Quicksand


Clique pour voir la fiche du groupe
.

De même, une autre signature de Yr Letter Records, Jonah Matranga
Jonah Matranga


Clique pour voir la fiche du groupe
, se retrouve deux fois sur le disque. D'abord, repris avec Far
Far
Clique pour voir la fiche du groupe
par Luis Francisco Arena (I Like It) et ensuite avec sa version minimaliste et murmurée de Be Quiet And Drive (Far Away) des Deftones
Deftones


Clique pour voir la fiche du groupe
. Reprise qui, contrairement aux autres morceaux de la compile, date de quelques années, car c'est une démo réalisée par Jonah en 98, qui a inspiré la version des Deftones qu'on peut trouver sur leur B-Sides and Rarities.

Mais ce sont logiquement des groupes français qui composent la majeure partie de la compilation. Et là, le niveau peut être assez inégal. On a du bon, comme Dead Pop Club
Dead Pop Club
Clique pour voir la fiche du groupe
qui maîtrise une reprise des Thugs, Billy Gaz Station et une version punkfuzz de Grant Hart (Posies) ou encore le très fun Dust Cake Boy (Babes in Toyland, par Mr Moustache). On a aussi des morceaux tellement bons qu'on saurait difficilement les rater, comme Getchoo (Weezer
Weezer


Clique pour voir la fiche du groupe
) ou Let Me Drown (Soundgarden
Soundgarden
Clique pour voir la fiche du groupe
). DevonMiles et Down to Earth
Down to Earth
Clique pour voir la fiche du groupe
s'en chargent donc très bien, même si les morceaux sont très proches des originaux. Par contre, Novels
Novels
Clique pour voir la fiche du groupe
s'approprie Aneurysm (Nirvana
Nirvana


Clique pour voir la fiche du groupe
) avec beaucoup d'âme, ce qui en fait un des meilleurs morceaux ici. On notera aussi l'excellente prestation des Néerlandais Cooper
Cooper
Clique pour voir la fiche du groupe
(Static, de Jawbox
Jawbox
Clique pour voir la fiche du groupe
).

Dans la catégorie pas terrible, d'abord un petit coup de gueule : on a eu pas mal de chanteuses excellentes lors de la décennie, et la seule voix féminine entendue ici, c'est pour une très bonne reprise de Chokebore, par Run Ronie Run. Mais le gros défaut se trouve souvent au niveaux des voix. Gâtechien
Gâtechien


Clique pour voir la fiche du groupe
fait un très bon boulot en s'appropriant Bombtrack (Rage Against The Machine
Rage Against The Machine


Clique pour voir la fiche du groupe
) sans guitare, mais l'accent du chanteur frôle le ridicule ("one two srie"?). Dans le même genre (mais en pire), Lead Orphans photocopie Corduroy (Pearl Jam
Pearl Jam


Clique pour voir la fiche du groupe
) mais en y appliquant une voix à l'accent tout aussi pitoyable.

Ces quelques détails ne doivent pas cacher le fait que le niveau de la compilation est élevé, ce qui fait qu'elle fonctionne à plusieurs niveaux. D'abord, elle sert à se souvenir d'une décennie peut-être sous-évaluée, grâce à une sélection de morceaux pas toujours évidente. Ensuite, elle dresse un panorama forcément incomplet de chouettes groupes peu connus hors de leur cercle habituel. Enfin, elle réhabilite un concept qui pourrait revenir en force à l'époque des applications de streaming à la Spotify : la mixtape. Tous ceux qui ont, un jour, créé une compilation avec amour et soin savent ce que c'est, et finalement, c'est exactement ce qu'est Memoria : une mixtape qui fait passer un très bon moment.

Infos et commande : http://www.yrletter.tk
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Denis
UPDATE : Merci de ne plus me proposer d'albums à écouter, je n'ai malheureusement plus assez de temps à consacrer à cela :( Le reste de la team sa...
UPDATE : Merci de ne plus me proposer d'albums à écouter, je n'ai malheureusement plus assez de temps à consacrer à cela :( Le reste de la team saura certainement en faire meilleur usage... Je danse sur l'architecture depuis plus de dix ans, d'abord pour RifRaf en presse écrite, et puis pour quelques webzines, comme Pinkushion, Psychotoni...
UPDATE : Merci de ne plus me proposer d'albums à écouter, je n'ai malheureusement plus assez de temps à consacrer à cela :( Le reste de la team saura certainement en faire meilleur usage... Je danse sur l'architecture depuis plus de dix ans, d'abord pour RifRaf en presse écrite, et puis pour quelques webzines, comme Pinkushion, Psychotonique et VisualMusic. J'écris des chroniques rock n roll et autres choses sur Un seul critère : il faut que j'...
UPDATE : Merci de ne plus me proposer d'albums à écouter, je n'ai malheureusement plus assez de temps à consacrer à cela :( Le reste de la team saura certainement en faire meilleur usage... Je danse sur l'architecture depuis plus de dix ans, d'abord pour RifRaf en presse écrite, et puis pour quelques webzines, comme Pinkushion, Psychotonique et VisualMusic. J'écris des chroniques rock n roll et autres choses sur Un seul critère : il faut que j'ai envie d'écrire dessus, simplement. Ou encore : Twitter Facebook ...
UPDATE : Merci de ne plus me proposer d'albums à écouter, je n'ai malheureusement plus assez de temps à consacrer à cela :( Le reste de la team saura certainement en faire meilleur usage... Je danse sur l'architecture depuis plus de dix ans, d'abord pour RifRaf en presse écrite, et puis pour quelques webzines, comme Pinkushion, Psychotonique et VisualMusic. J'écris des chroniques rock n roll et autres choses sur Un seul critère : il faut que j'ai envie d'écrire dessus, simplement. Ou encore : Twitter Facebook ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE