Chronique

NINE ELEVEN
City Of Quartz

image
Chorus Of One / Guerilla Asso / Customcore / I For Us Records



image
Vendredi 11 décembre 2009

2 ans après la sortie de leur premier disque, Use Your Disillusion, et plus ou moins 150 shows à travers l’Europe, NINE ELEVEN
NINE ELEVEN


Clique pour voir la fiche du groupe
a gagné la confiance de différents labels qui se sont associés pour permettre au groupe français de sortir ce deuxième album. Parmi eux, notons nos compatriotes de I For Us Records et les Italiens de Chorus Of One Records qui s’occupe de sortir la version vinyle 12 pouces de cet album, incluant un CD du premier disque (Use Your Disillusion).

City Of Quartz est un disque où la fougue du Hard Core, du Punk et de la modernité est bien présente. Le groupe joue pied au plancher, hurle et délivre un son bien enveloppé. Les fans de HAVE HEART
HAVE HEART


Clique pour voir la fiche du groupe
, BANE
BANE


Clique pour voir la fiche du groupe
ou CHAMPION apprécieront bien évidemment. Question ambiance, l’album est assez sombre, criant un certain désespoir social mêlé à cette colère qui donne envie de relever la barre (Panenm Et Circensens). L’aspect politique de NINE ELEVEN
NINE ELEVEN


Clique pour voir la fiche du groupe
se trouve plus dans une approche sociologique et philosophique s’en prenant ainsi au culte du chacun pour soi, la réussite via la starification ou encore la culture de l’éphémère. L’album lui-même fait référence au sociologue et historien de gauche Mike Davis en reprenant le titre de son livre qui s’attaque à Los Angeles, symbole de l’ultralibéralisme, de l’utrasécuritarisme, du jetable et de la superficialité…

Pour ce deuxième album, le groupe bénéficie d’un son assez profond qui met mieux en valeur le modern Hard Core du groupe. Un Hard Core actuel plutôt classique mais particulièrement efficace tant dans son ardeur que sa vitalité. NINE ELEVEN
NINE ELEVEN


Clique pour voir la fiche du groupe
s’élève parmi les dignes représentants européens du style.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE