Chronique

ALL FOR NOTHING
Miles & memories

image
Gangstyle records



image
Jeudi 4 février 2010

Depuis quelques années déjà la scène hollandaise nous a réservé bon nombre de surprises, on se souvient bien sûr, avec un peu de regrets des excellents Spirit 84 ou encore de Mainstrike
Mainstrike
Clique pour voir la fiche du groupe
, mais à l'heure actuelle on ne peut s'empêcher de citer également des groupes comme No turning back, Restless youth ou encore xEye of judgementx qui excellent tous dans leurs propres styles.

All for nothing
All for nothing


Clique pour voir la fiche du groupe
ne dérogera pas à la règle, pratiquant un hardcore des plus intéressants,et bourré de
bonnes idées.

L'intro de ce disque est efficace et me rappelle légèrement celle de l'excellent album de Final Prayer
Final Prayer
Clique pour voir la fiche du groupe
. On rentre dans le bain directement et c'est ça qui est le plus plaisant.

On peut dire de prime abord d'où viennent leurs influences d'ailleurs, flirtant autant avec le NYHC qu'avec le hardcore moderne, ils vont en surprendre plus d'un tout au long de ce premier album.

Riffs de guitares dansants et parfois plus rapides, ne reniant pas loin de là, les racines punk du Hardcore. Ajouter à ça une solide dose de mélodies bien construites pour le côté un peu plus "moderne".

La batterie reste dans des rythmes assez "classiques" mais on ne lui en tiendra pas rigueur, c'est groovy, carré et dansant, et j'aime ça!

La voix apporte quant à elle un plus, c'est indéniable. Il est plutôt rare d'entendre ce genre de timbre d'ailleurs et je ne peux m'empêcher de le souligner. N'oublions pas les classiques sing along, qui vous donneront envie de chanter à tue-tête!

Les lyrics? Bien écrits, autant personnels que critiques. Critique de la scène d'ailleurs et de ce qu'elle est devenue en particulier. Rappelant que le hardcore c'est rester soi-même qu'on porte des pantalons serrés ou non, qu'on ait des cheveux ou non tant qu'on reste soi-même et qu'on ne le fasse pas par effet de mode.

Le lay-out est comme souvent réussi avec les sorties GSR, et a un petit côté hardcore moderne également.

Un disque qui n'est sûrement pas prêt de quitter ne serait-ce que mon lecteur mp3, une excellente surprise comme j'aimerai en avoir plus souvent.

Si vous aimez des groupes comme No turning back
No turning back


Clique pour voir la fiche du groupe
, Betrayed ou même Madball
Madball


Clique pour voir la fiche du groupe
ce disque est pour vous!
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE