Chronique

ROB ZOMBIE
Hellbilly Deluxe 2

image
CNR / Roadrunner Records



image
Samedi 6 mars 2010

Rob Zombie
Rob Zombie


Clique pour voir la fiche du groupe
est un artiste atypique. Fondateur du génial groupe White Zombie
White Zombie
Clique pour voir la fiche du groupe
et fervent amateur de metal indus, l'homme a surtout été reconnu pour son travail de réalisateur de films d'horreur ces dernières années plutôt que par ses oeuvres musicales plutôt dispensables, elles.

Le bien nommé Rob a donc tracé les contours d'un univers avec lequel il s'est réellement familiarisé. Pas étonnant dans ce contexte de retrouver une suite à Hellbilly Deluxe, son premier album, sorti en août 1998.

Comme tout réalisateur qui se respecte, il faut toujours imaginer une suite à ce qui a bien marché. Fort heureusement, cette suite ne s'assimile pas à une version "réchauffée" de la première comme le sont en général toutes les grandes productions américaines affublées de cet horrible chiffre qui annonce des lendemains désenchantés.

Pas de tout cela ici même si chacun des morceaux de l'album comprend un passage cinématographique auquel il se réfère.

Dès les premières notes de "Jesus Frankenstein", Rob nous plonge dans un cimetière de décibels. Sa musique est soutenue par le scintellement de cloches et de chants grégoriens qui s'évanouissent en douceur pour laisser hurler les guitares. C'est parti...

Les musiques de Rob Zombie
Rob Zombie


Clique pour voir la fiche du groupe
s'acclimatent parfaitement de l'univers de son auteur. Les parties de claviers s'installent comme pour prévenir l'arrivé d'une scène insoutenable alors que ce sont les cordes de la guitare folk qui vibrent...

Et il n'y a pas de besoin de titres interminables pour faire mouche. "Sick Bubblegum" et sa rythmique infernale s'inscrivent de manière indélébile dans les esprits aux cris de "Woaaaah Motherfucker"...

Et il ne croit pas si bien dire le bougre. On se secoue la tête et on agite les bras et on imagine chaque scénette qu se cache derrière chacune des chansons aux sonorités très néo-metal comme "What" qu'un Marilyn Manson
Marilyn Manson


Clique pour voir la fiche du groupe
, de la première heure (la meilleure), n'aurait certainement pas renié. Pas étonnant que son ancien guitariste soit de cette partie d'ailleurs...

En fait, Rob Zombie
Rob Zombie


Clique pour voir la fiche du groupe
n'a pas cherché à se compliquer la vie en offrant des titres carrés et directs aux structures basiques couplet-refrain-couplet d'une rare efficacité. Alors quand les accords folk-country de "Mars Needs Women", on se rend mieux compte des nombreuses références cinématographiques qui habitent la musique de Rob Zombie qui avance tel un marteau-piqueur.

Il y a ce côté sauvage et interdit qui laisse supposer que les thèmes aborder par Rob Zombie
Rob Zombie


Clique pour voir la fiche du groupe
ne peuvent être compris par les oreilles les plus sages. Au milieu d'un titre, se glisse les gémissements d'une femme ou les cris d'un vampire sorti tout droit de sa tombe.

La musique de Rob Zombie
Rob Zombie


Clique pour voir la fiche du groupe
résonne dans les cerveaux comme le cri d'un loup au fond d'une caverne. Laissez-vous habiter par les démons du refrain très sixties de "Werewolf, Baby!" ou du hurlement des micros de guitares de John 5 et vous adhérerez complètement à la philosophie très étrange du bougre...

Et quand il veut utiliser un ton moins léger, Rob Zombie ne se gêne pas. L'univers de "Virgin Witch", par exemple, est d'une lourdeur et d'une noirceur troublantes...

En fait le message de Rob Zombie est clair: il veut emmener l'auditeur dans son univers. Et on se prête au jeu avec, notamment, "Werewolf Women Of The SS"... Ce titre serait, selon nos informations, Rob Zombie avait composé une fausse bande annonce pour le double programme des séries B de Quentin Tarantino "Boulevard de la Mort" et "Planet Terror". L'exploitation française a été scindée en deux et le public n'a jamais eu l'occasion de voir ce film en une seule pièce. "Werewolf Women Of The SS" serait la bande originale de ce film fantôme qui porte le même nom.

Pour couronner le tout, Rob Zombie nous offre "The Man Who Laughs", un titre de près de 10 minutes qui rassemble tous les ingrédients d'une musique de film aux accents très metal indus...

Allez reste désormais à voir si le bougre emmènera ce joli petit monde sur les routes ou s'il préférera se remettre au tournage de chefs d'oeuvre tels que La Maison des 1000 Morts, The Devil’s Rejects et les derniers remakes d’Halloween...

Car si ce "Hellbilly Deluxe 2" ne vaut pas son géniteur (Hellbilly Deluxe), il est nettement meilleur que son prédécesseur (Educated Horses)...
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Deby
Mon hobby? La musique, la musique et ...la musique. Ma passion? Le metal, le metal et ...le metal. Sous toutes ses formes de l'AOR au Black. Avec, ce...
Mon hobby? La musique, la musique et ...la musique. Ma passion? Le metal, le metal et ...le metal. Sous toutes ses formes de l'AOR au Black. Avec, cependant, un penchant pour le thrash, le heavy et le death metal. Je joue de la guitare (du calme: niveau débutant :-)). J'aime aussi le foot mais ça on s'en foot... Mon but? Faire partager ma passi...
Mon hobby? La musique, la musique et ...la musique. Ma passion? Le metal, le metal et ...le metal. Sous toutes ses formes de l'AOR au Black. Avec, cependant, un penchant pour le thrash, le heavy et le death metal. Je joue de la guitare (du calme: niveau débutant :-)). J'aime aussi le foot mais ça on s'en foot... Mon but? Faire partager ma passion à tous ceux (et ils sont nombreux!) qui ne la comprennent pas......
Mon hobby? La musique, la musique et ...la musique. Ma passion? Le metal, le metal et ...le metal. Sous toutes ses formes de l'AOR au Black. Avec, cependant, un penchant pour le thrash, le heavy et le death metal. Je joue de la guitare (du calme: niveau débutant :-)). J'aime aussi le foot mais ça on s'en foot... Mon but? Faire partager ma passion à tous ceux (et ils sont nombreux!) qui ne la comprennent pas......
Mon hobby? La musique, la musique et ...la musique. Ma passion? Le metal, le metal et ...le metal. Sous toutes ses formes de l'AOR au Black. Avec, cependant, un penchant pour le thrash, le heavy et le death metal. Je joue de la guitare (du calme: niveau débutant :-)). J'aime aussi le foot mais ça on s'en foot... Mon but? Faire partager ma passion à tous ceux (et ils sont nombreux!) qui ne la comprennent pas......

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE