Chronique

NTWIN
S/T

image
Katatak / Boom Boom Records



image
Samedi 28 août 2010

De manière générale, dans la scène indé, si on manque parfois un peu de moyen, on ne se fout pas de la gueule des acheteurs. Ok, la production n’est pas toujours la plus nette, mais l’envie de compenser par un bel objet est souvent au rendez-vous. C’est d’ailleurs sur ce point qu’on a vite fait la différence entre le groupe qui ne rêve que de devenir star (entendez faire un maximum d’argent) et celui qui, par une démarche honnête, s’intéresse plus à la qualité et à l’originalité de son travail.

D’ailleurs lorsque les majors auront compris que pour pallier la baisse de leurs ventes, ils doivent arrêter de baiser les consommateurs ; qu’ils ont bien profiter durant au minimum trois décennies ; ils proposeront en contre-attaque efficace aux téléchargements tant décriés, des objets sensuels, agréables au toucher et au regard contre lesquels internet ne pourra absolument rien. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’au sein de la scène underground, le vinyle revient en force… Car l’amateur de musique, s’il aime le son, il aime aussi l’objet. C’est le petit plus qui fait office de plus value.

Katatak et Boomboom rikordz l’ont tout aussi bien compris que NTWIN
NTWIN
Clique pour voir la fiche du groupe
. Trio marseillais qui officie dans le rayon Noise avec un album vinyle tiré à 300 exemplaires dont la pochette est sérigraphiée. Il n’y a rien à faire c’est quand même bien plus joli qu’un livret Cd. Il ne s’agit pas ici d’enterrer le CD qui présente ses avantages mais de souligner la beauté d’un tel objet. On sent derrière un tel résultat la volonté de bien faire et de mettre en valeur son savoir faire.

Car NTWIN
NTWIN
Clique pour voir la fiche du groupe
, s’il n’est connu que de quelques initiés, ne manque pas d’atouts. Bien évidemment parmi les nombreuses productions qui voient le jour à notre époque, il est difficile de faire la différence et il suffit d’allumer son poste de radio pour se rendre vite compte que ce n’est ni la qualité ni l’originalité qui aide sur ce point. Quoiqu’il en soit NTWIN
NTWIN
Clique pour voir la fiche du groupe
ne démérite pas.

Il ne démérite pas parce que si l’objet est bien joli, la musique qui va avec, reste tout aussi intéressante. Oppressante, la Noise de NTWIN
NTWIN
Clique pour voir la fiche du groupe
se veut tranchante et acérée. On pense parfois à nos amis de HITCH
HITCH


Clique pour voir la fiche du groupe
pour l’énergie. Elle sait se faire aussi obsédante. Et si parmi nos contrées plus nordiques, on rencontre aussi des groupes équivalents, on apprécie de savoir que des passerelles avec la scène méditerranéenne sont envisageables sans à avoir à rougir d’un côté comme de l’autre.

On réservera donc cet album aux amateurs de Noise serrée et aux réelles amateurs de musique. De toute manière, il n’y en aura pas pour tout le monde et tant pis si on se fait taxer d’élitisme, parce qu’en fin de compte pour s’acheter les dernières merdes jetables de la grande distribution musicale, il faut un portefeuille trop bien fourni…
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE