Chronique

FRONTIER(S)
There Will Be No Miracles Here

image
Arctic Rodeo



image
Mercredi 1 septembre 2010

Sorties après sorties, le label allemand Arctic Rodeo Recordings se spécialise dans l'excellence (post-)hardcore/emo machin. Après le comeback de Far
Far
Clique pour voir la fiche du groupe
(At Night We Live) et le premier album solo de Walter Schreifels
Walter Schreifels
Clique pour voir la fiche du groupe
(An Open Letter to the Scene), c'est maintenant le tour de There Will Be No Miracles Here, premier album du quatuor de Louisville, Kentucky Frontier(s)
Frontier(s)
Clique pour voir la fiche du groupe
. C'est peut-être leur premier, mais ce ne sont pas des débutants pour autant. Le guitariste Matt Weider faisait partie de Mouthpiece, et le chanteur Chris Higdon de Falling Forward et Elliott. L'expérience des membres se fait constamment sentir dans un album maitrisé, très pro, et bien exécuté.

La formule est simple mais efficace : des riffs anguleux, des parties mélodiques évoluant en hardcore maîtrisé, une section rythmique solide et un chant captivant, entre passages plutôt emo et bonnes gueulantes. La production est assez lisse, mettant en évidence le talent des musiciens et l'évidence de morceaux simples de prime abord, mélodiques mais pas Coldplay pour autant, hardcore mais écoutables en toutes circonstances.

En fait, il est difficile de trouver quelque chose à redire, tant cet album est proche de la perfection dans le genre. Peut-être que la formule, limitée au départ, tend à se répéter, mais comme le groupe a eu l'excellente idée de garder l'album assez court (10 morceaux, 35 minutes), on n'a pas vraiment le temps de compter les plans répétés.

There Wil Be No Miracles Here, et c'est peut-être là sa principale qualité, est un album immédiat, mais qui se dévoile un peu plus à chaque écoute. Un fill de basse par ici, une accroche mélodique par là, on sent que beaucoup de soin a été accordé à sa création, et ce qui est perdu en spontanéité est gagné en efficacité. On pointera par exemple les doubles guitares d'Abul Abbas et son refrain proto-emo, le tube en puissance Bones et ses guitares glaciales (enfin, dans un univers sérieusement parallèle) ou encore Marching Line, son rythme militaire et son coda très bruyant.

Au final, Frontier(s)
Frontier(s)
Clique pour voir la fiche du groupe
nous offre un excellent album, marqué par le sceau de la voix attachante (mais pas trop typée emo) de Chris Higdon, épaulé par un trio de musiciens qui savent parfaitement ce qu'ils font. On en veut encore.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Denis
UPDATE : Merci de ne plus me proposer d'albums à écouter, je n'ai malheureusement plus assez de temps à consacrer à cela :( Le reste de la team sa...
UPDATE : Merci de ne plus me proposer d'albums à écouter, je n'ai malheureusement plus assez de temps à consacrer à cela :( Le reste de la team saura certainement en faire meilleur usage... Je danse sur l'architecture depuis plus de dix ans, d'abord pour RifRaf en presse écrite, et puis pour quelques webzines, comme Pinkushion, Psychotoni...
UPDATE : Merci de ne plus me proposer d'albums à écouter, je n'ai malheureusement plus assez de temps à consacrer à cela :( Le reste de la team saura certainement en faire meilleur usage... Je danse sur l'architecture depuis plus de dix ans, d'abord pour RifRaf en presse écrite, et puis pour quelques webzines, comme Pinkushion, Psychotonique et VisualMusic. J'écris des chroniques rock n roll et autres choses sur Un seul critère : il faut que j'...
UPDATE : Merci de ne plus me proposer d'albums à écouter, je n'ai malheureusement plus assez de temps à consacrer à cela :( Le reste de la team saura certainement en faire meilleur usage... Je danse sur l'architecture depuis plus de dix ans, d'abord pour RifRaf en presse écrite, et puis pour quelques webzines, comme Pinkushion, Psychotonique et VisualMusic. J'écris des chroniques rock n roll et autres choses sur Un seul critère : il faut que j'ai envie d'écrire dessus, simplement. Ou encore : Twitter Facebook ...
UPDATE : Merci de ne plus me proposer d'albums à écouter, je n'ai malheureusement plus assez de temps à consacrer à cela :( Le reste de la team saura certainement en faire meilleur usage... Je danse sur l'architecture depuis plus de dix ans, d'abord pour RifRaf en presse écrite, et puis pour quelques webzines, comme Pinkushion, Psychotonique et VisualMusic. J'écris des chroniques rock n roll et autres choses sur Un seul critère : il faut que j'ai envie d'écrire dessus, simplement. Ou encore : Twitter Facebook ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE