Chronique

SWANS
My Father Will Guide Me Up A Rope To The Sky

image
Young God Records



image
Jeudi 18 novembre 2010

Après 5 albums sous le nom de ANGELS OF LIGHT
ANGELS OF LIGHT
Clique pour voir la fiche du groupe
, Michael Gira, par ailleurs propriétaire du label Young God Records, a voulu remonter son mythique groupe SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
. Entre 1982 et 1997, SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
a révolutionné la scène rock avec un style expérimental qu’on a souvent, ou tout au moins un temps, qualifié de No Wave. Une conception musicale qui fut un peu l’archétype du Post-Rock qui allait venir après. En refusant de s’inscrire dans un courant, et par la même occasion, tout aussi paradoxale soit-elle, en s’inscrivant dans un nouveau mouvement, la scène No Wave a voulu prendre des distances avec le schéma traditionnel du rock. Proche également par sa froideur de ton mais aussi par sa démarche du mouvement industriel qui sévit en Europe dans les années 80 (EINSTURZENDE NEUBAUTEN), SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
s’est vite imposé parmi les fers de lance, sans pour autant je pense, réclamer la paternité de cette nouvelle vague.

Plus de 10 ans après, bien évidemment beaucoup de choses se sont passées dans le monde du rock. Le Post-Rock s’est éloigné de sa philosophie de départ et de nouvelles idées musicales ont émergé. Le terme No Wave a perdu de sa candeur en même temps que de son sens. Sans doute une des raisons qui pousse Michael Gira a clamé haut et fort que ce come-back de SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
correspond plutôt à une continuité qu’un regard nostalgique tourné vers le passé. Qu’est-ce que l’ancien SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
novateur et révolutionnaire de l’époque pourrait proposer d’à propos en 2010 ? L’autre raison, à mon avis, qui pousse Michael Gira a présenté ce retour comme une nouvelle orientation, une nouvelle direction prise, c’est l’absence de JARBOE
JARBOE


Clique pour voir la fiche du groupe
. Une façon de se dédouaner d’avoir remonté un SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
incomplet.

Pour ce retour Michael Gira a ramené son meilleur complice qui a tenu la guitare à maintes reprises dans SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
, Norman Westberg. Il a également fait appel à Christoph Hahn, qui lui aussi avait participé au milieu de l’histoire de SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
à la guitare et qui joua aussi dans ANGELS OF LIGHT
ANGELS OF LIGHT
Clique pour voir la fiche du groupe
. Pour la batterie, c’est une autre connaissance de Gira qui cogne les fûts. Choisi pour sa frappe tribale, Phil Puleo, ancien COP SHOOT COP fut le batteur de la tournée d’adieu, en 1997 puis par après dans ANGELS OF LIGHT
ANGELS OF LIGHT
Clique pour voir la fiche du groupe
. Chris Pravdica vient complèter la formation à la basse tandis que Thor Harris, aussi un ancien ANGELS OF LIGHT
ANGELS OF LIGHT
Clique pour voir la fiche du groupe
vient donner un coup de main sur ce qui tourne autour des percussions. Quelques autres musiciens ont été conviés à ce retour : DEVENDRA BANHART, Grasshopper (MERCURY REV
MERCURY REV


Clique pour voir la fiche du groupe
) ou encore Bill Rieflin (MINISTRY
MINISTRY


Clique pour voir la fiche du groupe
, SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
…).

J’aime autant le préciser de suite, l’idée de l’absence de JARBOE
JARBOE


Clique pour voir la fiche du groupe
me pèse. Elle complètait selon moi le timbre inimitable de Michael Gira. Il a beau posséder un chant romantique à faire pâlir un vampire, j’aimais la dualité des voix qui s’opposaient et se complètaient. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que You Fucking People Make Me Sick, avec ses chants enfantins (la fille de Michael Gira qui donne la réplique à DEVENDRA BANHART), frôle la dynamique noire qui a contribué à la réputation du groupe.

Pour peu qu’on arrête de râler sur l’absence de JARBOE
JARBOE


Clique pour voir la fiche du groupe
et de douter de l’opportunité de ce retour, on inscrit My Father Will Guide Me Up A Rope To The Sky dans la continuité de ce que Michael Gira avait réalisé avec son groupe de Néo-Folk ANGELS OF LIGHT
ANGELS OF LIGHT
Clique pour voir la fiche du groupe
, toutefois dans une version durcie. On y décèle un Michael Gira en forme et inspiré vocalement. Ses essais en crooner illuminé renvoient à NICK CAVE
NICK CAVE


Clique pour voir la fiche du groupe
, champion incontesté du style.

L’album peut se faire épique comme en ouverture avec No Words/No Throughts ou plus loin avec Inside Madeline, il conserve la constante froideur exaltée et le romantisme sublimé qui ont fait SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
. N’en déplaise donc à Michael Gira, le SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
de 2010 traîne derrière lui des fragments désuets. Un côté surannné qui trouvera indubitablement un écho favorable tellement le groupe fut majeur en son temps. D’ailleurs l’annonce de son retour aura été suffisante pour réveiller les âmes en peine. La mienne y compris.

Eden Prison et My Birth suprendront même par le mordant et la virulence que SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
a été encore aujourd’hui capable d’interpréter.

En fin de compte, on finit peut-être par attendre trop de cet album et de ce retour. Michael Gira tient une part de responsabilité à cette perspective comme il endosse la responsabilité du résultat. Sur Little Mouth, en clôture de l’album, il finit le chant, seul, signifiant sa qualité de créateur de SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
, du moins le SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
de 2010. Et même si nous déplorons l’absence de JARBOE
JARBOE


Clique pour voir la fiche du groupe
pour ce qu’elle aurait pu y apporter ou hésitons sur les arguments de la reformation, il faut avouer qu’il y a bien pire retour. Michael Gira et son SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
, derrière quelques allures rétro qui parleront mieux aux plus vieux, sont encore capables de composer une musique captivante.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
3

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE