Chronique

LORDS OF ALTAMONT
Midnight to 666

image
Fargo Records



image
Dimanche 10 avril 2011

Je m'en remets à peine, oui je m'en remets à peine de ce concert inoubliable des Lords Of Altamont
Lords Of Altamont


Clique pour voir la fiche du groupe
lors de leur passage à la péniche InsideOut à Liège, et ceux qui ne les ont jamais vus ne pourront s'en doute pas comprendre, tant ce groupe dégage une atmosphère incomparable, un rendez vous avec l'histoire du Rock, et oui Mesdames et Messieurs ce groupe marquera l'histoire.
Où il parfois très difficile de reproduire sur album l'intencité d'un concert, Jack et sa bande n'ont aucun mal avec ça ! Avec ce quatrième album, les californiens placent la barre très haut, car dans cet opus rien n'est à jeter de la première à la dernière je vous promet que vous allez déguster ! Du pure rock garage crasseux, lourd, qui sent bon les choppers, la bière, le sex...!!!

Avec en plus dans ce dernier une recrue de choix puisque c'est Harry Drumdini, ex batteur des Cramps
Cramps
Clique pour voir la fiche du groupe
qui a pris les commandes de ce char d'assaut, et le bougre il s'éclate!
Un des paramètres important de cette tuerie c'est les riffs ultras puissants de John "Big Drag" Saletra, je vais pas pour vous convaincre vous citer tous les morceaux mais écoutez "Save Me", c'est cultissime, de "Get in the car", c'est grandiose ou le premier morceau "F.F.T.S" qui va directement vous mettre dans un état de dépendance !!!

Bref, revenons au phénomène Jack "The Preacher" Cavalière, un véritable démon du rock, une dégaine d'1m80 qui vous coupera le souffle avec des cris qui libèrent toutes les frustrations sous l'impulsion de son fidèle orgue farfisa...

Et si vous voulez la totale, allez les voir en concert vous aurez droit en plus à Norma, la danseuse aux bas résilles et à la poitrine opulente !

Sinon achetez de toute façon cet album, vous m'en direz des nouvelles...

TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
2

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE