Chronique

ILYDAEN
Exordium EP

image
Autoproduction

4 titres // 23 minutes


image
Mardi 12 juillet 2011

Alors que les groupes post-rock se rarifient dans notre pays, certaines jeunes formations émergent et nous proposent une musique de qualité dans un style qu’on croyait essoufflé. C’est le cas des gars d’Ilydaen
Ilydaen


Clique pour voir la fiche du groupe
, rejetons de l’est du pays qui malgré leur jeune âge n’en sont pas à leur premier groupe ensemble. Ilydaen
Ilydaen


Clique pour voir la fiche du groupe
a pourtant bien failli ne jamais rien sortir puisqu’en 2008, après ce qu’ils qualifient volontiers de faux départ, le groupe a simplement splitté… avant de se remettre à jouer en 2009, et cette fois serait la bonne.

En effet, si la première mouture était plus convenue et déjà entendue, le Ilydaen
Ilydaen


Clique pour voir la fiche du groupe
2è génération, qui n’a pourtant vu aucune modification de line-up ni de structure (batterie – basse – guitare), est plus au point, plus personnel, plus efficace. Leur musique évite les structures clichés pourtant indissociables du post-rock « calme plat – montée – explosion » et préfère jouer sur une intensité stable. Qu’ils compensent par des mélodies bien ficelées et des changements de rythme fréquents empruntés au math-rock comme sur le premier morceau de cette démo, « Perspectives ». Facile à comprendre quand on sait que les gars sont grands amateurs de Russian Circles
Russian Circles


Clique pour voir la fiche du groupe
ou 31Knots
31Knots


Clique pour voir la fiche du groupe
.

Dans son intégralité, cette démo peut sembler de prime abord assez linéaire mais c’est le lot de toute musique instrumentale qui demande souvent plusieurs écoutes avant d’être appréciée à sa juste valeur. Ilydaen ne faillit pas à la règle et propose une démo qui ne lasse pas grâce à de nettes différences de puissance entre les morceaux : un début très calme à l’arpège de guitare sur « Wandering Slowly » alors qu’on entame « With Sharpened Seax » sur un tempo qui doit au moins être triplé. Ce morceau doit certainement être le plus barré de cette démo et également le plus abouti même s’il n’accroche qu’après une dizaine d’écoutes. Les mélodies de « Perspectives » et de la quatrième et dernière piste, « We Are Benevolent » sont plus directes et ont sans doute tendance à étouffer les deux autres morceaux plus discrets.

Ce groupe a le mérite de pouvoir être apprécié par des amateurs de toute style. Si on exclut tout le côté péjoratif du terme, on pourrait presque qualifier la musique d'Ilydaen
Ilydaen


Clique pour voir la fiche du groupe
d’easy-listening tant elle passe toute seule à l’apéro ou au bord d’un jogging de 1000 personnes (véridique). Un peu comme un bon film de David Lynch qu’on regarde en compagnie de gens qui apprécient l’histoire… alors qu’on se sent secrètement fier de déceler toutes les subtilités réservées aux réels amateurs.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Erik
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentr...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE