Chronique

THE MONSTERS
Pop Up Yours

image
Voodoo Rhythm Records



image
Jeudi 29 septembre 2011

Si on m'avait dit qu'un jour, le patron de Voodoo Rhythm Records remettrait en place son groupe de Garage Punk mythique, THE MONSTERS, je n'y aurais pas cru. Il faut supposer que l'époque est aux reformations puisqu'en 2011, le groupe suisse s'est réuni à l'instar de tant d'autres.

Fondé il y a 25 ans, en 1986, c'est peut-être ce quart de siècle qui finalement est le prétexte à ce retour après une dizaine d'années d'inactivité. L'argent, quand on est chez Voodoo Rhythm Records , ne peut être qu'un enjeu ridiculement restreint. Ce n'est pas de cet écurie que l'on s'enrichit.

La particularité de THE MONSTERS, outre le personnage déjanté du REVEREND BEAT MAN, c'est la double batterie (Clone Drum Set) et un style à la fois Garage, Punk, sauvage et crasseux. Inspiré à la fois par le pur Rock'n'Roll tout comme par des groupes plus modernes du genre d'ACDC ou de THE RAMONES, il cultive l'art de la déclinaison d'une riff efficace scotchée à une rythmique à réveiller les morts. Le chant du REVEREND BEAT MAN toujours aussi tranchant a aussi appris à varier son style allant du sauvageon simple et déterré démembré qu'il s'est forgé dans sa carrière solo.

J'aurais envie de dire que THE MONSTERS n'a rien perdu de sa jeunesse. Pourtant quand on compare des titres comme le furieux Watcha Gonna Do et le décalé Ce soir, THE MONSTERS nous fait un grand écart stylistique qui trahit peut-être une incapacité physique due à l'âge à maintenir la locomotive lancée à toute allure durant un set complet. Qu'à cela ne tienne, on peut compter sur les Suisses pour, lorsqu'ils doivent ralentir la cadence, conserver leur perversité cinglante.

Si THE MONSTERS a atteint l'âge de la sagesse, seul l'âge est là. Côté sagesse, il est recalé. Toujours aussi débridé, l'envie de nous faire danser se retrouve dans des mid-tempos assumés comme I Want You (dans un style qui n'est pas sans remémmorer THE DOORS), Blow Um Mau Mau (si vous aimez THE EXPERIMENTAL TROPIC BLUES BAND, vous aimerez ce titre) et More You Talk Less I Here You (celui qu'il faut mettre en priorité dans vos Parties). Et comme THE MONSTERS n'est pas encore un vieux croulant avachi, il aime aussi à rappeler que finalement le Rock'n'Roll conserve éternellement jeune avec des titres tout aussi dansants mais pied au plancher tel Baby O.K. ou le syncopé In And Out.

Ils ont beau avoir l'âge qu'ils ont, le groupe s'est peut-être formé il y a 25 ans, les membres de THE MONSTERS sont encore capables aujourd'hui de mettre une raclée Rock'n'Roll aux petits jeunes prétentieux. Judicieusement, puisque le physique ne peut plus suivre comme à 20 ans, THE MONSTERS remplace ses excès de fougue par des titres vicieux. On gagne en subtilité sans perdre finalement une once d'excitation. Moi qui ne suis pas un fan des come-backs et qui reste méfiant à l'annonce des retours, je peux vous dire que celui de THE MONSTERS est particulièrement réussi et convainquant.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
12

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE