Chronique

RIPCODE
EP

image
Autoproduction



image
Vendredi 20 janvier 2012

Il est bizarre cet EP. D’un côté, on sent que le groupe sort son petit trésor : ils ont pas mal léché la prod, ils ont fait une belle photo (note particulière au batteur à qui on a certainement demandé de simuler l’attitude du gars à qui on annonce que sa meuf s’est barrée avec Passe-Partout… genre « j’ai envie de le tuer, mais j’ai l’air de quoi si je le frappe », vous voyez ?). Qui plus est quand on se lance dans l’écoute des 4 titres, on sent que les morceaux ont été réfléchis et construits. Tout est beau, tout est propre, sans surenchères. En fait, ma sensation bizarre vient peut-être de là. C’est un peu comme un monochrome de « machin » dont j’ai oublié le nom, c’est trop lisse.

Un peu de folie dans cet ep m’aurait fait du bien. Un peu de brutalité saine, ou de l’émotion pure jus. Ca donne l’impression que le groupe à peur de transpirer ou de ressentir des trucs. J’aurais bien une solution en les envoyant en stage dans le tambour d’une machine à lessiver et en les renvoyant en répète pour voir ce que ça donne… mais pas certain que le batteur (cf la pochette) me le pardonnerait. On est dans un univers un peu typé Interpol
Interpol


Clique pour voir la fiche du groupe
où y a une volonté d’exprimer des choses mais à demi mot (ouai ok je suis pas fan d’Interpol
Interpol


Clique pour voir la fiche du groupe
). Comme si c’était la même émotion, avec un cœur qui bat tout le temps au même bpm.
En soi, ça devrait convenir aux amateurs du genre parce qu’on sent vraiment qu’il y a eu du boulot derrière et que les morceaux ont été vraiment bossé. Mais moi, il me faudra un peu plus de burnes et de larmes pour que ça me touche messieurs.


http://www.ripcode.be
http://www.myspace.com/ripcodeband
http://www.facebook.com/ripcode
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Kadaf
J'adore découvrir un nouveau groupe dont je vais user les titres jusqu'à plus soif. Raison pour laquelle j'ai toujours un peu été foutre mon nez ...
J'adore découvrir un nouveau groupe dont je vais user les titres jusqu'à plus soif. Raison pour laquelle j'ai toujours un peu été foutre mon nez à gauche à droite pour découvrir de nouvelles choses dans tous les styles. Que ce soit le rock 90's, le hardcore, le death, le hip hop (surtout ricain de la côte est) le trip hop ou des ovni, mes o...
J'adore découvrir un nouveau groupe dont je vais user les titres jusqu'à plus soif. Raison pour laquelle j'ai toujours un peu été foutre mon nez à gauche à droite pour découvrir de nouvelles choses dans tous les styles. Que ce soit le rock 90's, le hardcore, le death, le hip hop (surtout ricain de la côte est) le trip hop ou des ovni, mes oreilles sont demandeuses de découvertes. ...
J'adore découvrir un nouveau groupe dont je vais user les titres jusqu'à plus soif. Raison pour laquelle j'ai toujours un peu été foutre mon nez à gauche à droite pour découvrir de nouvelles choses dans tous les styles. Que ce soit le rock 90's, le hardcore, le death, le hip hop (surtout ricain de la côte est) le trip hop ou des ovni, mes oreilles sont demandeuses de découvertes. ...
J'adore découvrir un nouveau groupe dont je vais user les titres jusqu'à plus soif. Raison pour laquelle j'ai toujours un peu été foutre mon nez à gauche à droite pour découvrir de nouvelles choses dans tous les styles. Que ce soit le rock 90's, le hardcore, le death, le hip hop (surtout ricain de la côte est) le trip hop ou des ovni, mes oreilles sont demandeuses de découvertes. ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE