Chronique

KING LEE
Menace2wallifornie

image
Freaksvillerecords



image
Jeudi 26 janvier 2012

Shoot Me Again n'a pas l'habitude de parler de rap, mais lorsque une sortie se fait sentir dans nos contrées, on aurait tort de ne pas y mettre les projecteurs.

Et ici, c'est loin d'être un inconnu qui revient sur le podium, puisqu'ici King Lee
King Lee


Clique pour voir la fiche du groupe
aka l'Enfant pavé est un des membres fondateurs du groupe liégeois Starflam.
Rappelez vous Starflam avait obtenu un disque de platine avec l'album "Survivant", et oui, rien que ça...
Et il y a quatre ans, sous le pseudonyme King Lee
King Lee


Clique pour voir la fiche du groupe
, un album intitulé "Les 400 Blowz de l'Enfant Pavé" voit le jour sous le label, Freaksville records ( le label de Miam Monster Miam).

Janvier 2012, un second skeud arrive sur les platines, et sans être un spécialiste du genre, on peut déjà vous dire que King Lee
King Lee


Clique pour voir la fiche du groupe
fait preuve d'une extrême efficacité dans ses textes.

Incisifs sur les thèmes qui dominent notre société, le racisme, le chômage, le capitalisme, et la politique, tous passent sous les dents acérées d'un artiste qui a mal de voir tourner cette société en un breuvage imbuvable.
Côté zik, l'album et ses douze morceaux se laissent écouter en douceur, jamais il viendra vous agacer, les ambiances old school, les notes groovys vous amèneront à bien débuter la journée sans oublier les revendications que King Lee tente de nous faire passer...

Voilà finalement du piment sur une scène "rap" belge qui a très souvent du mal à émerger...
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE