Chronique

YOG
Half The Sky

image
Division Records



image
Vendredi 27 janvier 2012

2011 aura été une année particulièrement bruyante et riche en massacre d'oreilles pour Division Records , avec DIRGE
DIRGE


Clique pour voir la fiche du groupe
et un des meilleurs albums de l'année, le retour attendu de UNFOLD
UNFOLD


Clique pour voir la fiche du groupe
, ou encore la dévastation de LOST SPHERE PROJECT
LOST SPHERE PROJECT


Clique pour voir la fiche du groupe
et maintenant avec le nouvel album de YOG
YOG


Clique pour voir la fiche du groupe
, Half The Sky.

Les Suisses de YOG
YOG


Clique pour voir la fiche du groupe
ne laisseront aucune accalmie dans la discographie du label. Avec un jeu aussi brutal que le Grind et des arrangements alambiqués dignes du Math-Rock, YOG
YOG


Clique pour voir la fiche du groupe
a inventé le Math-Grind.

En véritable machine de guerre, YOG
YOG


Clique pour voir la fiche du groupe
écrase et submerge ses adversaires... les auditeurs. Au bout des 12 titres et 28 minutes que dure l’assaut, il ne reste pas grand chose. Half The Sky est une tornade qui semble impossible à arrêter. Comme tout phénomène destructeur, on finit par éprouver un sentiment mitigé. Un mélange de fascination et de contrariété.

Il est en effet difficile de décrocher de l'album et pourtant sans être maso, on se prend les attaques chaotiques mais orchestrées du groupe. Mais pas sans broncher. Si les coups sont imparables, quasi impossibles à voir venir, on aimerait quelques instants de répit, non pas pour apprécier notre douleur, mais pour un moins le temps de courts moments appréhender ce qui nous tombe dessus.

Toute cette énergie hystérique, techniquement impeccable, mais d'une extrême agressivité use l'auditeur. Il manque derrière cette débauche de salves de virulence quelques points d'attache sur lesquels se reposer. YOG
YOG


Clique pour voir la fiche du groupe
nous fait tourner la tête, c'est certain, mais lorsqu'elle tourne trop, il devient difficile de s'accrocher aux sensations et de apprécier à leur juste valeur.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
4

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE