Chronique

XANDRIA
Neverworld's End

image
Napalm Records



image
Lundi 12 mars 2012

Xandria n'a jamais vraiment été un grand nom du gothic metal. Le groupe allemand est plutôt dans le genre second couteau. Je me souviens de l'époque de l'album "Ravenheart" (2004) avec le morceau-titre qui était matraqué à toute heure sur les chaînes musicales allemandes (en effet, j'y étais pour le voir). Xandria suivait alors la mode "gothic metal à chanteuse mâtiné de pop" qui avait explosé grâce à Evanescence, rejoint très vite par l'opportuniste Within Temptation et son album "The Silent Force" (2004). 3 albums plus tard et après 2 changements de chanteuse, revoilà donc Xandria avec Manuela Kraller, ex-chanteuse du groupe de metal symphonique Haggard.

Autant l'avouer tout de suite, en mettant en route le disque, on est frappé de suite par la ressemblance frappante avec ce que faisait Nightwish à l'époque de "Century Child" ou "Once", avant de voir sa chanteuse Tarja Turunen se barrer. Question personnalité, ce ne sera pas encore pour cette fois donc... Pour ceux qui suivaient la formation depuis ses débuts, ou presque, il y a donc une forte évolution dans le son pratiqué. Xandria se veut plus heavy et symphonique. Les guitaristes s'en donnent à coeur-joie dans des cavalcades de riffs un poil plus agressifs que ce qu'ils faisaient auparavant, portés par les arrangements orchestraux aux claviers et violons. On est même presque étonné d'entendre quelques solis de guitares. À cela s'ajoute évidemment la voix lyrique de Manuela Kraller et pas mal de choeurs "opératiques" qui parsement cet album. Cette dernière est d'ailleurs à placer parmi les meilleurs vocalistes de la scène metal.

On retrouve donc grosso modo le même schéma que sur les albums pré-cités de son aîné finnois. Des chansons calibrées en hymnes heavy symphonique accrocheurs et au rythme enlevé telles que "Valentine" qui a fait l'objet de la première vidéo le jour de la St Valentin, "Euphoria" ou le puissant "The Lost Elysion". Il y a bien sûr des titres plus travaillés en ambiance et épiques comme "A Prophecy of Worlds to Fall", "Soulcrusher" ou le magnifique "The Nomad's crown", aux passages arabisants, qui clotûre l'album. Et comme Nightw... enfin voilà, vous connaissez la chanson, Xandria n'oublie pas de nous délivrer deux morceaux semi-acoustiques avec le celtique "The Dream is still Alive" ou le tristounet "A Thousand Letters". En tout cas, le groupe évite de donner dans le pompeux, comme peuvent l'être certains groupes du genre.

Certes, Xandria n'a jamais vraiment brillé par son originalité, et ce n'est pas avec ce "Neverworld's End" qu'il le fera. Mais le groupe allemand nous offre quand même là une très bonne galette de metal symphonique. Si le Nightwish avec Tarja Turunen vous manque, le Xandria actuel peut éventuellement faire office de substitution.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
1
AUTEUR : DNK
Ancien rédacteur du fanzine liégeois Metalize-It, dont j'ai tenu les rênes pendant 2 ans, j'ai intégré les rangs de Shoot me Again début janvier...
Ancien rédacteur du fanzine liégeois Metalize-It, dont j'ai tenu les rênes pendant 2 ans, j'ai intégré les rangs de Shoot me Again début janvier 2012. Je suis également photographe amateur depuis quelques années maintenant, un peu geek aussi (faut bien se l'avouer finalement) et touche-à-tout dans l'informatique, jeux vidéo, musique, grap...
Ancien rédacteur du fanzine liégeois Metalize-It, dont j'ai tenu les rênes pendant 2 ans, j'ai intégré les rangs de Shoot me Again début janvier 2012. Je suis également photographe amateur depuis quelques années maintenant, un peu geek aussi (faut bien se l'avouer finalement) et touche-à-tout dans l'informatique, jeux vidéo, musique, graphismes. J'ai aussi 3 chats mais on s'en fout... Je suis très (trop ?) ouvert musicalement parlant. Tous les st...
Ancien rédacteur du fanzine liégeois Metalize-It, dont j'ai tenu les rênes pendant 2 ans, j'ai intégré les rangs de Shoot me Again début janvier 2012. Je suis également photographe amateur depuis quelques années maintenant, un peu geek aussi (faut bien se l'avouer finalement) et touche-à-tout dans l'informatique, jeux vidéo, musique, graphismes. J'ai aussi 3 chats mais on s'en fout... Je suis très (trop ?) ouvert musicalement parlant. Tous les styles de metal ont grâce à mes oreilles, de même que tout ce qui touche à la scèn...
Ancien rédacteur du fanzine liégeois Metalize-It, dont j'ai tenu les rênes pendant 2 ans, j'ai intégré les rangs de Shoot me Again début janvier 2012. Je suis également photographe amateur depuis quelques années maintenant, un peu geek aussi (faut bien se l'avouer finalement) et touche-à-tout dans l'informatique, jeux vidéo, musique, graphismes. J'ai aussi 3 chats mais on s'en fout... Je suis très (trop ?) ouvert musicalement parlant. Tous les styles de metal ont grâce à mes oreilles, de même que tout ce qui touche à la scène "dark" au sens large (gothic, indus, electro, ambiant, folk,...) et les musiques les plus expérimentales/aventureuses...

► COMMENTAIRES

ANTONY1990 - 30-07-2017, 10:00
Il est véridique que Xandria a "plagié" Nightwish sur Neverworld's End:

Euphoria = Dark Chest Of Wonders
Valentine = End Of All Hope

Mais cela est loin d'être un mauvais album, c'est simplement une nouvelle ère musicale pour le groupe...

Enfin: Sur le nouvel album du groupe "Theater Of Dimensions", Song For Sorrow And Woe ressemble bizarrement à Deep Silent Complete...

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE