Chronique

ADOLINA
Caldeira

image
A Tant Rêver du Roi / Whosbrain Records / Uproar for Venerati

Sorti le 01-04-2012


image
Mercredi 5 septembre 2012

Depuis 1998, ADOLINA
ADOLINA


Clique pour voir la fiche du groupe
nous a offert deux très bons disques : « Influenza » et « Domovoï ». Chacun étant une étape importante vers ce qu’est aujourd’hui ADOLINA
ADOLINA


Clique pour voir la fiche du groupe
. Depuis ces deux premiers disques, le groupe a eu le temps de se roder sur des dizaines de dates ici et ailleurs, ils ont eu l’occasion d’affiner leur jeu, d’aiguiser ses riffs, d’acérer l’efficacité de sa rythmique, mais aussi de perfectionner leur jeu en fonction de leurs envies et de rendre finalement quelque chose d’organique qui sent le vrai et la musique sortie des tripes. ADOLINA
ADOLINA


Clique pour voir la fiche du groupe
n’est pas un groupe qui suit une mode ou une autre, ADOLINA
ADOLINA


Clique pour voir la fiche du groupe
est un groupe qui suit sa propre route et cela paye toujours.

Au jour d’aujourd’hui où le post-rock semble être une musique de grandes envolées polysymphoniques, ADOLINA
ADOLINA


Clique pour voir la fiche du groupe
reste dans une musique bien plus percutante. Construite quelque part entre l’emocore, le noiserock, le postrock et tout un tas d’autres hybrides bâtards de la musique indie. Pas besoin de monter dans les hautes atmosphères, pas besoin de vous envoler par-dessus les nuages pour vous laissez retomber de manière vertigineuse. Rien de cela n’est nécessaire. ADOLINA
ADOLINA


Clique pour voir la fiche du groupe
fera autrement avec vous, ils vous transporteront par des méandres hypnotiques, choisissant la voie de l’ellipse, celle de la boucle qui accroche, du riff qui percute et ensorcelle. Une fois pris dans le tourbillon, vous voilà soumis à une autre vague, celle du chant ou d’un sample. De ce côté-là on sent une montée en efficacité de la voix, jamais utilisée à outrance, elle est plutôt utilisée comme un instrument supplémentaire. J’aime assez cette manière de faire, mais cela ne veut pas dire pour autant qu’ADOLINA
ADOLINA


Clique pour voir la fiche du groupe
soit un groupe qui n’a rien à dire. Bien loin de là et on se souviendra encore du sample de Noam Chomsky utilisé par le passé ou il suffira d'écouter le titre final : « contrôler et sévir ».

Dès la première écoute d’ADOLINA
ADOLINA


Clique pour voir la fiche du groupe
on reconnaîtra l’efficacité du duo basse-batterie. Véritable métronome entêtant, il permet de donner libre court aux jeux des guitares. Celles-ci se complètent, se répondent et s’entremêlent avec une efficacité certaine qui n’est pas sans nous laisser indemne. Des comparaisons inévitables ont été faites avec des groupes comme FUGAZI
FUGAZI


Clique pour voir la fiche du groupe
, FROM MONUMENT TO MASSES
FROM MONUMENT TO MASSES
Clique pour voir la fiche du groupe
, DON CABALLERO
DON CABALLERO


Clique pour voir la fiche du groupe
, HITCH
HITCH


Clique pour voir la fiche du groupe
, REIZIGER
REIZIGER


Clique pour voir la fiche du groupe
, GIRLS AGAINST BOYS
GIRLS AGAINST BOYS


Clique pour voir la fiche du groupe
, HONEY FOR PETZI
HONEY FOR PETZI
Clique pour voir la fiche du groupe
, CHOKEBORE, ou encore SHELLAC
SHELLAC


Clique pour voir la fiche du groupe
. Mais comme tous ces groupes, ADOLINA
ADOLINA


Clique pour voir la fiche du groupe
a besoin d’attention. On n’écoute pas ADOLINA
ADOLINA


Clique pour voir la fiche du groupe
entre la poire et le fromage, on déguste en découvrant les trames sous-jacentes et les reliefs ne sont que mieux rendus par un disque avec une bonne qualité sonore. Chose qu’un mp3 ne rend souvent que platement.

Bref, ADOLINA
ADOLINA


Clique pour voir la fiche du groupe
offre avec "Caldeira" une musique vraie, honnête et qui ne ronfle pas comme une surproduction inutile. Nulle besoin de tout cela, il était juste besoin de continuer à creuser le même sillon pour arriver à créer sa propre voie : celle de l’efficacité et du plaisir partagé.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
14
AUTEUR : Julien
Co-créateur du site web avec Erik, rapidement rejoint par d'autres joyeux camarades mélomanes. Autres activités musicales? Ex-label boss de Hea...
Co-créateur du site web avec Erik, rapidement rejoint par d'autres joyeux camarades mélomanes. Autres activités musicales? Ex-label boss de Heart On Fire Records, mais aussi ancien gestionnaire d'une distro (VPC, etc) et ancien organisateur de concerts. J'ai également écrit par le passé un fanzine papier du nom de "My Dreams..." et d'autr...
Co-créateur du site web avec Erik, rapidement rejoint par d'autres joyeux camarades mélomanes. Autres activités musicales? Ex-label boss de Heart On Fire Records, mais aussi ancien gestionnaire d'une distro (VPC, etc) et ancien organisateur de concerts. J'ai également écrit par le passé un fanzine papier du nom de "My Dreams..." et d'autres petites newsletters. Blog : Matériel photo : Depuis peu un CANON EOS 350 D et avantç a, jusque mars 20...
Co-créateur du site web avec Erik, rapidement rejoint par d'autres joyeux camarades mélomanes. Autres activités musicales? Ex-label boss de Heart On Fire Records, mais aussi ancien gestionnaire d'une distro (VPC, etc) et ancien organisateur de concerts. J'ai également écrit par le passé un fanzine papier du nom de "My Dreams..." et d'autres petites newsletters. Blog : Matériel photo : Depuis peu un CANON EOS 350 D et avantç a, jusque mars 2006 un CANON EOS 300 argentique (avec un bon vieux scanner ensuite) !! Les droits s...
Co-créateur du site web avec Erik, rapidement rejoint par d'autres joyeux camarades mélomanes. Autres activités musicales? Ex-label boss de Heart On Fire Records, mais aussi ancien gestionnaire d'une distro (VPC, etc) et ancien organisateur de concerts. J'ai également écrit par le passé un fanzine papier du nom de "My Dreams..." et d'autres petites newsletters. Blog : Matériel photo : Depuis peu un CANON EOS 350 D et avantç a, jusque mars 2006 un CANON EOS 300 argentique (avec un bon vieux scanner ensuite) !! Les droits sur les photos : Pour plus d'infos : ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE