Chronique

YOUR DEMISE
Cold Chillin'

image
Pinky Swear Records / Impericon

EP 4 titres
Sorti le 07-02-2013


image
Dimanche 17 février 2013

Les Anglais de Your Demise
Your Demise


Clique pour voir la fiche du groupe
n'ont pas perdu de temps. Ils ont sans doute voulu faire taire leurs détracteurs, leurs anciens fans qui leur ont presque tourné le dos lors de la sortie de l'album The Golden Age et surtout du clip These Lights qui a lancé la polémique.

Le clip de Karma, morceau qui ouvre cet EP, montre en effet un Your Demise
Your Demise


Clique pour voir la fiche du groupe
énervé comme à ses premiers jours, dans un style visuel qu'on pourra difficilement qualifier de défilé de mode cette fois. On a plutôt droit à une baston entre les cinq membres du groupe habillés en militaires et une troupe de gars armés de batons et de couteaux. Alors quand ils se rencontrent ils se tapent dessus, dans ce qui est sans aucun doute la plus mauvaise scène de baston de toute l'histoire audiovisuelle. Aussi bien au niveau des acteurs qui sont tous vraiment mauvais, que du scénario. Je ne comprends pas le sens du truc. Au mois ça rejoint la construction du morceau que je ne comprends pas non plus. Les passages s'enchaînent sans vraiment de logique. Ils donnent l'impression de vouloir démontrer qu'ils sont toujours là, toujours hardcore, mais au passage ils ont oublié d'être efficaces. Au mieux, certains passages pourrait servir de jingle pour une émission de radio hardcore bon marché.

On reste dans la même veine avec A Song To No-One, mais Ed McRae se remet à chanter pendant le refrain, mais plus de cette manière pop-punk qui l'a presque envoyé au bûcher. Plutôt à la vieux-redneck-sudiste ou à la Every Time I Die
Every Time I Die


Clique pour voir la fiche du groupe
plutôt. Si ça reste cruellement plat, le niveau est quand même légèrement plus haut. Ca restera même le meilleur morceau de l'EP, loin devant l'horrible Just Like The End qui clôt cette galette, avec son refrain où le groupe mélange choeurs singalong et cris. Difficile de faire plus désagréable à l'oreille, vraiment.

Alors chers Your Demise
Your Demise


Clique pour voir la fiche du groupe
, je pense qu'il va falloir faire un choix. Tenter de se réconcilier avec votre ancien fanbase, c'est certes louable mais en sortant des trucs aussi mauvais, ça va être chaud. Surtout que vous ne tromperez personne : vous vous êtes fait chier à écrire et jouer ces morceaux, c'est évident. Mais si c'est le pop-punk qui vous branche, refaites des trucs à la These Lights que tout la scène hardcore a critiqué, au moins ça vous fera gagner des nouveaux fans.


Tags : uk hardcore punk
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Erik
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentr...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE