Chronique

SNOW WHITE'S POISON BITE
Featuring: Dr. Gruesome And The Gruesome Gory Horror Show

image
Victory Records

10 titres - 40 minutes
Sorti le 16-04-2013


image
Mardi 2 avril 2013

Rien qu'en regardant la pochette et en lisant le titre, on voit déjà dans quel monde on se dirige : un docteur un peu bizarre en couverture avec plein de couleurs flashy assez originales et "Horror Show" dans le nom de l'album. Et en plus, quand Victory Records nous signale que c'est censé plaire aux fans de The Misfits
The Misfits


Clique pour voir la fiche du groupe
, ça laisse peu de doutes. Maintenant que le décor est planté, voyons voir d'un peu plus près l'intérieur de la bestiole.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on ne s'était pas trompé. On entre directement dans une ambiance horror-punk à la Frankenstein. Les mélodies feraient presque penser à la série Chair de Poule, si certains s'en souviennent. Passé cette introduction instrumentale, on entre dans le vif du sujet avec The Gruesome Gory Horror Show. A côté de cette rythmique rapide, on perçoit aussi certains riffs heavy proches de Lordi
Lordi


Clique pour voir la fiche du groupe
ou de Wednesday 13
Wednesday 13


Clique pour voir la fiche du groupe
, des choeurs très efficaces, un chorus digne des groupes metalcore actuel et une voix claire proche de ce que fait par exemple Aiden
Aiden
Clique pour voir la fiche du groupe
ou My Chemical Romance
My Chemical Romance
Clique pour voir la fiche du groupe
à ses débuts.

Le morceau suivant, There's A New Creep On The Block, montre aussi une influence de Marilyn Manson
Marilyn Manson


Clique pour voir la fiche du groupe
dans leurs compositions, sans pour autant de faire de copié-collé. Will You Meet Me At The Graveyeard est certainement le morceau le plus screamo de cet opus mais alternant toujours avec des refrains on-ne-peut-plus softs. S'il fallait choisir une chanson pour représenter le groupe, ce serait celle-ci vu qu'on y retrouve un échantillon de toutes leurs facettes et en plus, le titre évoque à merveille leur thème musical.

Si les premières pistes de ce disque étaient assez prometteuses, on redescend un peu de notre nuage avec Halloween Means Death. Morceau redondant, ressemblant totalement aux précédents. Heureusement, après cette erreur de parcours, on reprend le sourire avec Count Dracula Kid!. Il faut croire que d'après eux, comme dans le film Van Hellsing, le célèbre vampire arrive à avoir un enfant ! Quoi qu'il en soit, avec ses riffs et ses choeurs entraînants ("Count Dracula ! Count Dracula!"), ce morceau s'impose comme un des meilleurs composés par le quatuor finlandais.

Avec Dr. Gruesome, on a là le morceau le plus court de ce nouvel opus : seulement 2'44'' alors que tous les autres approchent ou dépassent même les 5 minutes ! Plus court et plus incisif, Snow White's Poison Bite
Snow White's Poison Bite
Clique pour voir la fiche du groupe
s'essayent ici à des mélodies plus trash qui leur réussissent tout aussi bien. Ce qui contraste fortement avec le titre suivant, une douce balade portant le doux nom de Zombie Romance. Car oui, même s'ils nous écrivaient une valse, le groupe reste dans son thème. Cette chanson aurait presque pu se trouver sur l'album The Black Parade de My Chemical Romance
My Chemical Romance
Clique pour voir la fiche du groupe
si Gerard Way savait tirer un peu plus sur ses cordes vocales.

Le disque finit sur le duo Lurking Inside Of You / The Show Must Gruesomely End. Si le premier est un morceau complet rappelant une seconde fois l'influence de Marilyn Manson
Marilyn Manson


Clique pour voir la fiche du groupe
, que ce soit dans le type de voix (sans compter le refrain) ou dans la rythmique lourde, le second est une courte outro qui clôture cet album avec un titre qui veut tout dire.

En conclusion, cet album devrait ravir les fans du genre mais aussi donner aux autres l'envie de tendre une oreille vers ce genre spécial car ce disque est vraiment de très bonne facture et vu la jeunesse du groupe, on devrait bien en entendre parler pour quelques temps. Du moins, c'est tout ce qu'on leur espère.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE