Chronique

MODERN LIFE IS WAR
Fever Hunting

image
Deathwish Inc.

11 titres
Sorti le 03-09-2013


image
Mardi 17 septembre 2013

Après un hiatus de cinq ans, Modern Life Is War
Modern Life Is War


Clique pour voir la fiche du groupe
créait la (bonne) surprise le premier avril dernier en annonçant sa reformation et dans la foulée, l'enregistrement d'un nouvel album presque déjà composé. C'est ce Fever Hunting dont il est question aujourd'hui, une des toutes grosses sorties de ce second semestre pour le label Deathwish Inc (avec le nouveau Touché Amoré
Touché Amoré


Clique pour voir la fiche du groupe
prévu pour octobre).

Après une pause ou un split, la question qui se pose est toujours est de savoir ce que cette pause aura eu comme influence sur le groupe, sa cohésion et ses compositions. Sans grande surprise, Modern Life Is War
Modern Life Is War


Clique pour voir la fiche du groupe
est toujours Modern Life Is War
Modern Life Is War


Clique pour voir la fiche du groupe
. Avec cinq ans de plus. Car cet album est un condensé des cinq années qu'ils viennent de passer et de leurs ressentis les plus profonds.

Musicalement, même si le groupe a mûri il est loin de s'être assagi. On retrouve même un Modern Life Is War
Modern Life Is War


Clique pour voir la fiche du groupe
plus direct qu'avant le break - on ne peut toujours pas réellement parler d'agressivité puisque le groupe cultive un hardcore loin des clichés (breaks - mid-tempo - mosh-pit) du genre. Il est à la fois plus punchy, à l'image de Old Fears New Frontiers qui ouvre cet album ou de Media Cunt et son refrain "I'm so sorry about you" qui reste en tête après une seule écoute, et également plus introspectif et nuancé comme Chasing My Tail, sans doute le morceau le plus chargé d'émotions de cet album, ou encore Blind Are Breeding. On n'y retrouve pourtant pas la fraîcheur et la fougue que le groupe nous avait offert sur Witness, le deuxième album du groupe qui restera la référence absolue. Comme s'ils étaient passés de la fin de l'adolescence à l'âge adulte entre les deux albums, cette jeunesse a laissé sa place à une propreté représentée ici par une production sonore impecccable signée Kurt Ballou - fini le son légèrement écorché auquel nous étions habitués.

Cette pause de cinq ans ne quittera jamais l'histoire du groupe et il y aura toujours une comparaison entre les deux périodes. De l'eau a coulé sous les ponts depuis la sortie de Midnight In America en 2007 et, alors que beaucoup considèrent encore Witness, l'album sorti encore deux ans plus tôt comme leur meilleur album, le groupe originaire de l'Iowa aura la lourde tâche de faire accepter ces nouveaux morceaux dans un set attendu comme le messie, surtout pour les chansons issues des trois premier opus !


Tags : modern hardcore newschool reunion
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
5
AUTEUR : Erik
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentr...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE