Chronique

JESU
Jesu

image
Hydra Head



image
Jeudi 3 novembre 2005

Voilà que je chronique un disque plus de quatre mois après sa sortie. Pour me rattraper, je dirais que la musique ne doit pas être consommée et jetée comme cela. Il faut parfois laisser le temps à un album de prendre son sens.
Jesu est un des nombreux projets de Justin Broadrick (ex-Godflesh, Techno Animal). C'est un projet plus éthéré, plus planant. On retrouve par moment la lourdeur et le son de Godflesh, mais on sent que le bonhomme a envie de s'ouvrir de nouveaux horizons. Sons électroniques plus doux, voix plus planante et ambiances qui prennent un peu plus de temps pour se poser. On notera surtout le morceau Walk on water qui est un exemple du genre : paroles en boucle et tout en douceur et tristesse.
Le disque de Jesu paraîtra décevant aux fans du côté le plus violent de Godflesh, mais s'ils prennent le temps de se laisser pénétrer par les ambiances, ils découvriront un univers riche et envoutant.
Enfin et c'est pour cela qu'on achète encore des disques, notons l'artwork superbe de l'album, tout en carton et dont les images complètent à merveille la musique. Ou quand le contenant rejoint le contenu.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE