Chronique

EMMURE
Eternal Ennemies

image
Victory Records

15 pistes - 45 minutes
Sorti le 15-04-2014


image
Mercredi 16 avril 2014

Emmure
Emmure


Clique pour voir la fiche du groupe
continuent sur leur rythme effréné et nous sortent ici un sixième disque en 7 ans. Depuis leur premier album en 2007, il n'y a qu'en 2010 et 2013 qu'ils n'ont pas rajouté une ligne à leur discographie. A côté de ça, ils sont aussi non-stop en tournée. Soit ils ont des journées très longues, soit ils composent une dizaine de chansons en quelques jours seulement. D'après les dires du groupe, ils sont entrés en studio le 1 janvier (ils ne fêtent pas le Nouvel An ?!) et voilà que 105 jours plus tard, leur disque est dans les backs... Speedy Gonzales ?!

La petite souris la plus rapide du Mexique fait les choses rapidement mais bien. Ici, Emmure
Emmure


Clique pour voir la fiche du groupe
ont fait les choses rapidement mais mal. C'est du moins, l'impression qui ressort après l'épuisante écoute des 15 morceaux qu'ils nous proposent ici. Les compositions un poil plus mélodiques découvertes dans leur opus précédent trouvent échos dans ce nouveau disque avec quelques chansons telles que A Gift A Curse, E ou Grave Markings. Mais c'est monotone et souvent dans un mid-tempo pas assez prenant.

Il y a quelques surprises comme la présence de samples à la Asking Alexandria
Asking Alexandria


Clique pour voir la fiche du groupe
sur Nemesis, seul morceau potable qui sort un poil du lot. Most Hated avec une mélodie presqu'orientale mais encore une fois, trop monocorde. Et puis,il y a Like Lamotta qu'ils auraient pu nommé Like Emmure. Un groupe qui fait une cover de soi-même, c'est plutôt original... ou plutôt, une parodie. Prenez l'intro Solar Flame Homicide (très bon morceau du combo ricain), transformez-la légèrement, ajoutez quelques éléments d'autres anciens titres et ça vous donne ce pseudo-nouveau morceau pas génial. Magie !

Pour avoir enfin un morceau sympa qui donne envie de mouliner les bras, il faudra attendre la douxième piste de l'album : Rat King. On sait Frankie fan des jeux-vidéos et on en a une nouvelle référence avec Hitomi's Shinobi où l'on y entend des cris de jouissance d'une inconnue... On ne sait pas sur quoi elle prenait son pied mais sûrement pas en écoutant le dernier effort studio d'Emmure
Emmure


Clique pour voir la fiche du groupe
.

Mais bon, c'est un groupe surprenant. Et au moment de clôturer, on découvre We Were Just Kids. La première, seule et unique merveille des 15 chansons proposées ! Seraient-ils fans d'Emmure
Emmure


Clique pour voir la fiche du groupe
?! C'est en tout cas ce que laisse penser cette magnifique "balade" (tout est relatif bien sûr, ils ne nous font pas non plus du Scorpions
Scorpions


Clique pour voir la fiche du groupe
. On pourrait l'écouter en boucle sans s'en lasser.

Vous l'aurez compris, cette sixième ligne sur le CV de Frankie et sa bande n'est pas celle dont ils peuvent être les plus fiers. Loin de là. Monotone, plat et avec un seul très bon titre, se trouvant tout à la fin. Et qui plus est, n'est même pas un morceau très puissant qu'on imagine entendre en live. Un dernier constat flagrant : Frankie chante beaucoup trop. Non-stop. Ca en devient lourd au final. A dans un an pour le prochain passage en studio ?!
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
6

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE