Chronique

WOLVES SCREAM
Hurricane EP

image
Autoproduction

4 titres
Sorti le 09-05-2014


image
Lundi 5 mai 2014

Après les sorties remarquées de Reach The Shore ou Suasion, la déferlante metalcore wallonne continue avec les Namurois de Wolves Scream. Il ne s'agit pas ici de leur première sortie puisqu'ils nous ont déjà gratifiés en 2011 d'un premier EP... EP plutôt inconsistant, souffrant de nombreuses erreurs de jeunesse et d'un gros manque de personnalité.

Alors pour un jeune groupe, les évolutions peuvent s'enchaîner très vite. Si bien que pendant les trois années qui ont suivi la sortie de Write Between The Lines, le groupe a sans cesse bossé, remanié son set, pour revenir avec quelque chose de plus carré, de plus percutant, de plus efficace.

Une efficacité qu'on constate dès les premières notes de Hurricane. On y découvre un Wolves Scream qui s'est cette fois focalisé sur des rythmiques au marteau-piqueur et des breaks presque math-core. J'en ai peu assez de les citer à chaque nouvelle chronique metalcore, mais je suis impressionné par l'influence qu'un groupe comme Northlane a pu avoir sur toute une génération de groupes metalcore. Comme si un souffle nouveau avait donné de l'inspiration à tous ces musiciens qui se cherchaient encore. On n'est pas du tout dans la repompe rassurez-vous, Wolves Scream a simplement, comme d'autres, ajouté certains éléments djent à son metalcore.

Si la voix n'est jamais clean, elle n'est pas monocorde pour autant puisque Lionel Bolain alterne cris purs et demi-cris chantés sur plusieurs degrés. De plus, le groupe est adepte des sing-along, en général plutôt utilisés dans le hardcore pur mais qui, sur la musique de Wolves Scream, donne de l'impact. Notamment sur le puissant Brothers, à la croisée des chemins entre l'interlude, le morceau à part-entière et l'intro de Honest Heart, qui clôt ce trop court EP. Trop court puisqu les amateurs du genreseront clairement capables de laisser tourner plusieurs lectures de suite sans avoir l'envie d'arrêter la musique par lassitude ou indigestion.

Avec cet EP très aéré - et même aérien si on tient compte des dernières minutes de Honest Heart, sur lequel on peut apprécier un chant plus déchirant sur une musique adoucie, presque silencieuse - Wolves Scream vient de faire un grand pas en avant et s'offre avec ce Hurricane une carte de visite en or, qui leur permettra sans doute de grimper rapidement !


Tags : belgium hardcore metalcore
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
31
AUTEUR : Erik
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentr...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE