Chronique

MYRKUR
Myrkur

image
Relapse Records

Sorti le 16-09-2014


image
Mercredi 19 novembre 2014

On dit que la scène rock est très masculine. Que peut-on dire de la scène Black Metal alors ? MYRKUR
MYRKUR


Clique pour voir la fiche du groupe
apporte du neuf à plus d'un titre dans une scène obscure. Sortie de sa Scandinavie, elle nous propose son premier mini-album, directement chez Relapse Records .

Loin du Painting Corpse, sa musique dépasse également la frontière des genres. On classera son disque non loin des Américains de DEAFHEAVEN
DEAFHEAVEN


Clique pour voir la fiche du groupe
, un groupe parmi les plus intéressants de ces derniers temps dans le catalogue Black Metal.

La damoiselle nordique use de sa féminité pour aborder son Black Metal dans un capitonnage Pop. Ses vocaux éthérés et la saturation des plusieurs passages rappellent par la même occasion des influences Shoegaze en droite ligne des années 90.

La formule fonctionne très bien en ouverture avec sa voix cristalline et envoûtante. D'autant que Ravens Banner n'entre pas de pleins pieds dans la saturation typiquement Black. Il faut attendre Mâ Du Braende I Helvede pour marquer clairement la fusion des genres, proposant ainsi un temps d'accoutumance et d'adaptation à l'auditeur.

Ce triple mélange de Néo-classicisme, de saturation Black Metal et d'ouverture Pop-Indie apparait comme une recette intéressante bien au-delà de la version papier. Toutefois, le dosage se veut savant et précis... voire précieux. Fort heureusement MYRKUR
MYRKUR


Clique pour voir la fiche du groupe
s'est limitée à un format moyen, le temps de réguler correctement chaque partie. Ce premier essai s'avère méritant. Son pouvoir de séduction doit autant au contenu qu'à l'absence d'excès de contenu. Plus long, à ce stade de son évolution, la musique de MYRKUR
MYRKUR


Clique pour voir la fiche du groupe
aurait pu s'avérer indigeste. Elle tient cependant sa vision directrice qui mérite encore quelques réglages pour devenir lumineuse.


Tags : black metal
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
5

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE