Chronique

ROYAL BLOOD
Royal Blood

image
Warner

Sorti le 25-08-2014


image
Mardi 26 août 2014

L'Angleterre est une terre de rock, c'est connu. Régulièrement la Grande-Bretagne nous envoie une sorte d'ovni musical qui envahit la planète toute entière en un temps record, sans même que l'on ne s'en aperçoive. Le dernier cas en date est récent et se nomme Royal Blood
Royal Blood


Clique pour voir la fiche du groupe
. Un nom prédestiné? That's the question, mais toujours est-il que les deux boys qui composent ce nouveau phénomène reçoivent un accueil royal partout où ils se rendent.

En 2013, le bassiste Mike Kerr revient d'Australie et son pote batteur, Ben Thatcher, vient le chercher à l'aéroport. En chemin les deux acolytes décident de monter un band. Il ne sont que deux, mais ils s'en foutent. Deux jours plus tard ils jouent déjà leur premier concert.

Le 11 novembre 2013, Royal Blood
Royal Blood


Clique pour voir la fiche du groupe
sort son premier single: "Out of the Black". BOUM!, l'Angleterre découvre sa nouvelle pépite. Le morceau produit par le label Black Mammoth Records est numéro 1 quasi d'entrée de jeu. Deux mois plus tard, ils sont même sélectionnés dans le BBC Sound Of 2014, la liste annuelle des jeunes talents établie par la presse musicale britannique. Rien que ça!

Le 10 février 2014, les deux nouveaux princes des charts british pondent un deuxième ovni: "Little Monster". Et comme par magie, le single se retrouve également number one! Mais entre temps, Royal Blood
Royal Blood


Clique pour voir la fiche du groupe
a déjà changé d'écurie. Bah oui, une poule aux oeufs d'or, ça attire les gros poissons. Et ici le poisson a un nom plus que connu! Warner Bros Records, ça vous dit quelque chose?

Propulsé sur le trône du rock anglais, le duo poursuit alors son avancée à la vitesse grand V. Mais avec tout ça on en oublie presque de vous parler de l'essentiel: la musique en elle-même.

A la frontière entre du Queens Of The Stone Age
Queens Of The Stone Age


Clique pour voir la fiche du groupe
et du Black Rebel Motorcycle Club
Black Rebel Motorcycle Club


Clique pour voir la fiche du groupe
, Mike Kerr et Ben Thatcher tiennent le bon filon et n'hésitent pas à l'exploiter jusqu'à la corde. Un duo basse/batterie, c'est finalement très rythmique sur papier. Logique! Ben Thatcher martyrise ses fûts sans arrêt, ce qui donne d'entrée de jeu une puissance énorme au son de Royal Blood
Royal Blood


Clique pour voir la fiche du groupe
. Mais de son côté, Mike Kerr n'est pas en reste. De sa basse, dont le son ressemble sévèrement à celui d'une guitare accordée le plus bas possible, il sort des riffs qui n'ont qu'un seul effet: démonter n'importe quelle paire de cervicales et faire sauter des milliers de festivaliers. A tout cela, le bassiste rajoute son arme secrète: sa voix.

Avec des titres comme "Out Of Black", "Come On Over" ou encore "Little Monster", Royal Blood
Royal Blood


Clique pour voir la fiche du groupe
tient donc là des petits bijoux de simplicité qui, en plus d'affoler les charts, font déjà bouger les popotins de la Terre toute entière. Car si le duo sort à peine son premier album éponyme, le gros poisson qui est derrière lui l'a déjà fait traverser l'Atlantique et envoyé contaminer la vielle Europe.

Mais si sur album Royal Blood
Royal Blood


Clique pour voir la fiche du groupe
impressionne, sur scène ça déchante quelque peu. Passé récemment aux Nuits Botanique et, un peu plus tard dans l'année, sur la main stage de Werchter, force a été de constater que la mayonnaise a du mal à prendre.

Statiques et défavorisés par le nombre, bah ouais, ils ne sont que deux, les zicos semblent souvent nager dans l'espace que l'on met à leur disposition. A cela on rajoutera le sensation d'entendre un peu tout le temps la même chose, du moins sur scène, mais qu'à cela ne tienne il faut se rendre à l'évidence, cet album, même s'il n'apporte rien de bien neuf, est une petite bombe!
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
7

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE