Chronique

DECAPITATED
Blood Mantra

image
Nuclear Blast

9 titres - 46 minutes
Sorti le 29-09-2014


image
Samedi 8 novembre 2014

Douze ans après Nihility et trois après Carnival Is Forever, Decapitated revient avec son Death metal stellaire. Depuis sa décision de continuer malgré les pertes effroyables subies dans les années 2000, l’abnégation de Decapitated suscite autant le respect, que de crainte de la part des fans old school : celle de perdre au passage le Death Technique d’antan, cette signature Decapitated pas forcément présente sur Carnival Is Forever. Le line up ayant d’ailleurs une nouvelle fois changé (Vogg reste le seul membre fondateur et compositeur, tandis que Rasta, au chant, est le seul rescapé de la précédente mouture du groupe), on peut se demander si Decapitated continue à évoluer vers un Death groovy davantage Thrash dans l’esprit, ou s’il revient vers la technicité des débuts.

Ceux qui recherchent un retour vers le son plus old school du groupe en seront en fait pour leurs frais. Blood Mantra marque peut-être encore plus que son prédécesseur ce sceau du « nouveau départ ». Carburant aux assauts rythmiques du nouveau batteur Michal Lysejko, Decapitated fait grimper son indice octane dès l’entrée en matière (Exiled in Flesh et The Blasphemous Psalm To the Dummy God Creation). Les riffs de guitare et les différents solos parsemant l’album tranchent comme une guillotine Thrash, symbolisée par l’enchainement mortel de trois excellents morceaux : Veins, Blood Mantra et Nest. On peut d’ailleurs saluer le travail sur les guitares accompli sur cet album, qui jouit d’une excellente production : mélodiques, rapides, groovy, elles répondent sans complexe aux nouveaux défis que le groupe a voulu se lancer.

Decapitated sait aussi toujours placer quelques accélérations quand il le faut, remplaçant sa technicité par une efficacité nouvelle. Malheureusement, toutes les chansons ne sont pas aussi réussies. Blindness fait quelque peu bailler, tandis que Instinct (pourtant au top musicalement) provoque quelques tics en raison des vocalises de Rasta qui ne conviendront pas à tous. Sur cet album, son chant (même si plus grave que précédemment) continue en effet à lorgner vers le Thrash, voire le Hardcore, et non vers les racines purement Death du groupe. Mais, comme un symbole : pourquoi vouloir toujours en revenir aux racines du groupe ?

Blood Mantra est un bon album, qui plaira néanmoins davantage aux nouveaux fans des polonais qu’à leurs fidèles de l’ancienne époque. Un album au moins au niveau de Carnival Is Forever, et qui propose comme lui quelques morceaux d’excellente facture, et d’autres moins inspirés. Dans tous les cas, Decapitated confirme – affirme sans équivoque la direction qu’il a souhaité prendre depuis sa renaissance...


Tags : death, poland, thrash, groove, vogg
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
3

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE