Chronique

AT THE GATES
At War With Reality

image
Century Media

13 titres - 44 minutes
Sorti le 27-10-2014


image
Mercredi 29 octobre 2014

Précurseurs du Death Mélodique au même titre que leurs collègues de la scène de Göteborg (In Flames
In Flames


Clique pour voir la fiche du groupe
, Dark Tranquillity
Dark Tranquillity


Clique pour voir la fiche du groupe
), At The Gates
At The Gates


Clique pour voir la fiche du groupe
fait aussi partie de ces groupes dont la stature a complètement explosé depuis son split en 1996. Leur dernier album (jusqu’à aujourd’hui), le culte Slaughter of the Soul, reste en effet le point culminant de la discographie étincelante des Suédois. On ne compte plus les pillages éhontés de cette référence, véritable livre de chevet ayant engendré malgré lui toute la scène Metalcore, et qui a participé grandement au mythe qui s’est construit depuis. At The Gates
At The Gates


Clique pour voir la fiche du groupe
ayant ensuite explosé dans moult combos (The Haunted
The Haunted


Clique pour voir la fiche du groupe
pour les jumeaux Björler et Adrian Erlandsson, Lock Up
Lock Up


Clique pour voir la fiche du groupe
, The Crown
The Crown


Clique pour voir la fiche du groupe
et Nightrage
Nightrage


Clique pour voir la fiche du groupe
pour Tomas Lindberg,...), la reformation du groupe en 2008 pour quelques concerts, depuis prolongée à maintes reprises, confirmait d’une part cette nouvelle stature acquise par le groupe tout comme elle soulevait sans relâche la question d’un nouvel album. D’abord mise de côté, la décision fut longuement murie et réfléchie pour aboutir aujourd’hui à ce At War With Reality aussi attendu que craint.

Les deux premiers titres (Death and the Labyrinth et le morceau éponyme) posent directement les bases : At The Gates
At The Gates


Clique pour voir la fiche du groupe
est de retour avec SES riffs, aussi catchy qu’efficaces. Gardant son côté typiquement swedish combiné à ce soupçon de mélodie envoûtante, le style est immédiatement reconnaissable. Plus encore, At The Gates
At The Gates


Clique pour voir la fiche du groupe
remontre à tous en quoi sa créativité restait le mètre étalon de toute une scène, et reprend sa couronne, sans discussion. Des titres tels que The Circular Ruins ou The Book of Sand sont de véritables hits, même si, il faut bien l’avouer, certains plans font furieusement penser au passé (l’intro de The Conspiracy of the Blind ou de The Head Of The Hydra par exemple).

Clairement, At The Gates
At The Gates


Clique pour voir la fiche du groupe
n’a pas cherché le Slaughter of the Soul Part 2. C’était justement l’écueil à éviter. Si cela ne frappe pas forcément lors de la première écoute, de nombreux morceaux renferment une certaine profondeur, voire de nouvelles sonorités, qu’il faut se laisser le temps d’appréhender. Riche, l’album propose en effet des variations que l’on ne retrouvait pas forcément par le passé : le mid tempo et les magnifiques arpèges de Order of Chaos, les frappes directes de Upon Pillars of Dust, ou les plus délicats et recherchés Heroes and Tombs ou The Night Eternal (en superbe conclusion).

Reprenant l’ambiance particulière qui marquait peut-être davantage les albums pré-Slaughter of the Soul, les titres de ce nouvel album sont aussi teintés par cette mélancolie latente, que l’on retrouve dans la production générale et dans ce chant si caractéristique de Tompa. Toujours un des maillons fort du groupe, il reste un vocaliste de haut niveau qui apporte une vraie identité au groupe. Une identité forte transmise aussi à ce concept-album, bâti autour du réalisme magique : les lyrics inspirés de ce thème et des auteurs sud-américains lui apportent toute son épaisseur.

Comment faire honneur à la légende ? Comment ne pas décevoir les fans ? Comment concrétiser cette envie de produire du neuf pour ne plus se reposer sur l’ancien matériel seul ? At The Gates
At The Gates


Clique pour voir la fiche du groupe
est allé de l’avant tout en préservant son héritage, dans une démarche finalement pas si courante parmi les parrains encore vivants du Death mélodique. Pétris de bonnes idées, At War With Reality constitue un excellent retour pour At The Gates
At The Gates


Clique pour voir la fiche du groupe
, que l’on est ravi de retrouver au premier plan.


Tags : Death, Culte, Melodeath, Tompa, Comeback, Bjorler, Lindberg, Erlandsson
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
6

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE