Chronique

BENIGHTED
Brutalive the Sick

image
Season of Mist

13 titres - 57 minutes
Sorti le 23-02-2015


image
Mardi 24 février 2015

Benighted c’est (depuis longtemps déjà) une figure incontournable de la scène extrême française, voire européenne si on prend en considération le succès que rencontrent les Stéphanois dans d’autres pays comme la Hollande, terre des prestigieux Fortarock et autres Neurotic Deathfest (où le groupe s’est produit plusieurs fois déjà). Un succès bâti sur une discographie en béton avec sept albums studio d’excellente facture (et plus accessibles pour les deux derniers en date) et surtout sur des prestations live enlevées, déchainées, qui ont clairement façonnées la popularité du groupe. Alors, comme Julien Truchan nous l’expliquait récemment en interview, il était grand temps de fêter ces quinze années de furie Benighted au travers d’un album live sous forme de cadeau.

Un album live capté lors du festival Sylak Open Air à l’été 2014, un choix d’ailleurs voulu et assumé par le groupe puisque leur offrant des conditions idéales, proches de la maison et de leur public de fidèles. Clairement, le rendu sonore leur donne pleinement raison : le son est excellent, aucune impression de sur-bidouillage ne se fait sentir, le tout gardant un rendu vraiment ''live'' (ça tombe bien !). De quoi rappeler de bien bons souvenirs pour ceux qui ont déjà vu le groupe en chair et en os. Quant aux rabat-joie qui avaient des craintes quant à la récente intégration de Pierre (basse) et Emmanuel (guitare), ils peuvent aussi être rassurés puisque les interprétations des morceaux frisent le zéro défaut. On reconnait d’autre part la bonne humeur et l’attitude positive habituelles du groupe au travers des interventions de Julien, toujours présent pour se mettre le public dans la poche. Un ensemble qui rend clairement justice à ce que sait faire le groupe en concert, donc. Ce n’est pas si courant pour les albums live, alors autant le signaler.

Choisir de se concentrer sur un seul show comporte néanmoins un inconvénient majeur : le tracklisting de cet album correspond pile poil à la setlist jouée depuis la sortie de Carnivore Sublime, et c’est bien là tout ce que nous aurons à nous mettre sous la dent. Focalisée sur les brulots post 2006 (Slut, Let The Blood Spill Between My Broken Teeth, Prey, Asylum Cave,...) et sur la promo de Carnivore Sublime (X2Y, Noise, Experience Your Flesh, Collection of Dead Portraits), cette setlist n’oublie certes pas des classiques comme Collapse mais on est au final un peu déçu que Benighted n’ait pas profité de cette célébration pour proposer d’anciens titres, voire intégrer des bonus issus d’autres enregistrements, quitte à perdre en qualité sonore. C’est d’autant plus criant sur le DVD (que Season of Mist ne nous a malheureusement pas fait parvenir), dépourvu de bonus en dehors des clips.

Mais qu’importe, respectons le choix du groupe et profitons de cet album live qui remplit la plupart de ses objectifs : superbement produit, ce joli cadeau pour les fans s’écoute avec grand plaisir et rend parfaitement justice à un groupe qui n’a pas fini de monter. Gageons que Benighted a gardé des archives sous le coude pour une prochaine fois. En attendant, Let the blood ….


Tags : brutal death, grind, live, sylak, dvd
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
9

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE