Chronique

WE CAME AS ROMANS
Past Present And Future

image
Autoproduction

14 titres - 58 minutes
Sorti le 02-09-2014


image
Samedi 25 juillet 2015

En un rien de temps, We Came As Romans est devenu un des plus gros groupes dans le genre metalcore / technocore ou comme diraient certains "metalcore à minettes", genre où l'on cite souvent Bullet For My Valentine et Bring Me The Horizon. Bref. Ca n'enlève rien à leur succès croissant avec comme gros coup de pouce leur très bon album Tracing Back Roots sorti en 2013 qui les a propulsés en tête d'affiche du Never Say Die Tour en Europe ou sur des grosses tournées américaines. Pour fêter, les ricains ont décidé d'immortaliser cette année 2013 en enregistrant leur premier DVD live en automne à la magnifique House Of Blues à Chicago.

Il y a des groupes qui pour un DVD font un concert exceptionnel. Comprenez-la, totalement différent du reste de la tournée avec l'apport d'effets pyrotechniques, de décors supplémentaires, d'une set-list spéciale... Un peu comme l'avaient fait Bullet For My Valentine en 2006 avec leur live à la célèbre Brixton Academy de Londres. We Came As Romans ne l'ont pas vu du même œil. Ici, pas d'effets pyrotechniques ou fumigènes. Pas de set-list particulière. Pas de décor particulier. Non. Le groupe a simplement profité d'une date soldout de leur tournée nord-américaine pour enregistrer avec 4 caméras. Tout de suite, ça ne parait pas très grandiose.

Tout d'abord, musicalement, qu'est-ce que cela donne ? Le sextet est fidèle à lui-même. Pas de rififis. Les plus grands classiques sont joués avec au total 14 titres dont près de la moitié sont issus du dernier album Tracing Back Roots ainsi que leur cover de The Wanted (Glad You Came) et le cultissime To Plant A Seed comme final. Chacun gère ses parties si ce n'est David qui a par moment du mal avec ses passages en voix claire, notamment sur Fade Away et I Survive. Mais rien de très dérangeant non plus. Au moins, ça n'a pas été trop retouché en studio. Les deux gros points négatifs sont plutôt la courte durée du show (58 minutes) et c'est également une de ses causes, la rapidité à laquelle ils enchaînent les morceaux... Grosso-modo, il faut attendre 42 minutes et donc la 11è chanson pour que le groupe prenne la peine de discuter un peu avec les fans. Fort dommage et peu convivial, surtout en tournant un DVD.

Maintenant, par rapport à la qualité vidéo, point évidemment important pour un DVD live, qu'est-ce que ça donne ? Eh bien, là, c'est décevant. Et il faut clairement partager le concert en 3 parties : les 15 premières minutes, les 30 suivantes et puis les 13 dernières. Le début ressemble à un bootleg constitué de vidéos amateurs des fans présents. Des plans foireux, ô combien répétitifs et avec très peu de recul. Ils jouent pourtant dans une salle magnifique et ne la mettent pas du tout en valeur ! Kyle et David incitent la fosse à bouger et à lancer des circle-pits mais on ne les filme pas, c'est dommage (même s'il est vrai, vu à quel point les groupies sont serrées, ça ne bouge pas tant que ça). Après 4 morceaux, ça commence à changer. A croire qu'ils improvisaient. Des plans plus larges ou serrés sur le batteur ou sur la foule font enfin leur apparition. Mais ce n'est pas encore ça non plus. Il n'y a que pour les 3 derniers morceaux, rappels compris, que l'on a enfin droit à un rendu potable. Mieux vaut tard que jamais ! Là, ça ressemble à un vrai DVD live de qualité. Dommage de ne pas avoir fait ça dès le début.

Bref, un DVD évidemment essentiel pour les fans mais qui en soi, n'est pas révolutionnaire. Même si la salle n'était pas très grande, il y avait moyen de faire mieux. Et vu la carrure du groupe, seulement 4 caméras n'est pas suffisant, surtout quand on voit ce qu'ils en font. Un petit flop.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE