Chronique

IIVII
Colony

image
ConSouling Sounds

Sorti le 04-09-2015


image
Samedi 22 août 2015

Avec Josh Graham, il y a eu à boire et à manger. Si l'ancien projectionniste de NEUROSIS
NEUROSIS


Clique pour voir la fiche du groupe
a gagné une certaine notoriété avec la formation originaire d'Oakland, il fait généralement preuves d’instabilité dans ses projets depuis son départ. Alors qu'il avait réussi à concrétiser de bons groupes comme RED SPAROWES
RED SPAROWES


Clique pour voir la fiche du groupe
ou BATTLE OF MICE
BATTLE OF MICE
Clique pour voir la fiche du groupe
, il s'est vite perdu avec A STORM OF LIGHT
A STORM OF LIGHT


Clique pour voir la fiche du groupe
avant de passer récemment à son nouveau projet IIVII
IIVII


Clique pour voir la fiche du groupe
. Quasiment seul aux commandes, il se focalise sur les textures sonores cette fois.

Rétrospectivement, on est en droit de se demander, hormis pour ces deux premières réussites, pourquoi il a quitté la bande à SCOTT KELLY
SCOTT KELLY


Clique pour voir la fiche du groupe
et STEVE VON TILL
STEVE VON TILL


Clique pour voir la fiche du groupe
. D'abord avec A STORM OF LIGHT
A STORM OF LIGHT


Clique pour voir la fiche du groupe
, il n'a jamais su se départir de l'ombre de NEUROSIS, ensuite avec ce nouveau projet, il revient en sus du travail sonore à des projections.

Peut-être justement qu'avec NEUROSIS
NEUROSIS


Clique pour voir la fiche du groupe
, on n'attendait de Josh Graham qu'un visuel et que dès lors un sentiment d'inachèvement se faisait sentir en lui. Dans ce cas, pourquoi être passé par plusieurs cases avant d'en arriver à IIVII
IIVII


Clique pour voir la fiche du groupe
 ?

Josh Graham se plonge dans un scénario pour écrire cet album, à savoir celui, assez commun, d'une colonie qui s'installe sur Saturne. Certaines compositions auraient pu être utilisées en arrière fond par NEUROSIS
NEUROSIS


Clique pour voir la fiche du groupe
pour appuyer leur Post-Metal. Ce qui laisse à penser qu'il ne s'est pas encore complètement éloigné de ses comparses d'antan. D'autres par contre, revêtent une forme plus cinématographique et inévitablement se teintent d'une coloration futuriste. Si vous pensez à ZOMBI
ZOMBI
Clique pour voir la fiche du groupe
, vous n'êtes pas loin de vous imaginez le résultat.

Le projet devant s'accompagner d'un visuel laisse bien évidemment le format CD difficile à évaluer. Difficile en effet d'apprécier pleinement une tartine à la confiture sans sa confiture. Toutefois l'album souffre de quelques longueurs avec ses sept titres pour une cinquantaine de minutes,. Il reste appréciable même si ce n'est pas ce que Josh Grahm nous a proposé de plus excitant. Ce côté solitaire justement, l'enferme dans une certaine convenance et l'empêche de se nourrir d'influences et de distances apportées par d'autres membres. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que les deux formations où il n'était pas le seul maitre à bord ont été les deux plus intéressantes.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE