Chronique

WE CAME AS ROMANS
We Came as Romans

image
Spinefarm Records

10 morceaux - 34 minutes
Sorti le 24-07-2015


image
Mardi 25 août 2015

We Came As Romans sont de retour avec un nouvel album qui était fortement attendu vu le succès international de Tracing Back Roots (2013). Un album entre technocore et rock alternatif qui envoyait le sextet dans une nouvelle direction musicale... une direction que le groupe a décidé de ne pas suivre cette fois-ci. La faute à un manque d'imagination pour rester dans le même genre ? La faute à une volonté de toucher un autre style ou un autre public ? La faute à un changement de producteur comme certains l'annoncent ? A moins de leur demander, on ne saura jamais exactement la raison (si du moins ils disent la vérité).

Mais de quels changements parle-t-on ? Des changements frappants et surtout, ratés ! Entre influences étonnantes et tentatives de copies ratées, rares sont les morceaux qui méritent plus qu'une écoute. A vrai dire, il y en a 3 : les 3 premiers. Regenerate avec ses bons riffs hardcore et peu de voix claire en font un morceau punchy qui ferait un tabac en live ! Le second, Who Will Pray, sent bon le Papa Roach nouvelle génération mais comme c'est bien exécuté, on les pardonne un peu. On imagine en tout cas très bien Jacoby chanter sur ce morceau. Enfin, pour former le tiercé gagnant, The World I Used To Know : une bonne balade qui lui sent bon le Linkin Park nouvelle génération. Mais comme pour le titre précédent, ça ne fait pas mal aux oreilles. Contrairement à ce qui va suivre...

Des chansons mollassonnes qui conviendraient à Good Charlotte que sont Memories (une affreuse balade bien plate) et Savior Of The Week qui passerait très bien sur NRJ. Encore un peu de Papa Roach, mal copié cette fois, sur Flatline. Ou encore du nu-metal digne du Linkin Park d'il y a dix ans du temps des Crawling et In The End... ou plutôt, indigne devrait-on dire. Tout sauf un plaisir pour les oreilles.

Alors que ce nouvel opus devait continuer à installer We Came As Romans dans les hautes sphères du metal, on entend un groupe qui a l'air de se chercher qui ne sait pas trop s'ils veulent passer sur des radios nécessitant aucun talent, copier leurs idoles de Linkin Park, essayer de faire du nu-metal ou du post-hardcore. C'est triste. Excepté Regenerate qui fera un tabac en live, on peut oublier le reste.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
1

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE