Chronique

PYLAR
La Gran Obra

image
Knockturne Records

Cassette / 2 tracks / 52'32
Sorti le 20-03-2016


image
Dimanche 10 avril 2016

"Attention, réservé aux auditeurs avertis!": tel est l'avertissement qui devrait figurer sur la pochette de la cassette du troisième album du collectif espagnol Pylar :"La Gran Obra". En effet, cet album (uniquement décliné en 111 exemplaires cassette) tient plus d'un concept où la musique sert de support à une expérience ésotérique dans laquelle il peut être difficile d'entrer mais surtout de sortir...

La Gran Obra (le grand travail en espagnol) s'assimile à un rite initiatique inspiré par l'alchimie. La première plage de 26 minutes s'étire en effet autour des trois concepts latins que constituent le processus alchimique:

Nigredo (la noirceur) - l'entame de cet album nous fait pénétrer dans un univers ténébreux où les notes lourdes d'un piano dominent des guitares et des voix plaintives. Notre inconscient est subitement plongé dans une oppression due à un isolement prolongé hors duquel il paraît impossible d'échapper.

Albedo (la blancheur) - malgré ce qui précède, la deuxième partie nous donne un peu d'espoir avec une ouverture calme et éthérée. La batterie se réveille et devient l'instrument dominant. Libéré, notre esprit se relève et se met en route, le rythme s'accélère et la voix se veut de plus en plus criarde pour finalement entrer dans une transe symbolisant une destruction totale.

Rubedo (la rougeur) - distortions de basses et de guitares totalement indépendantes d'une batterie arythmique entraîne notre inconscient dans le chaos d'un monde tombé en pièces. Mais la reconstruction s'opère, les instruments commencent à s'entendre et à s'harmoniser pour finalement se porter dans un climax violent.

La deuxième plage de cette production "Speculum (ArboNargAl)" (le miroir), porte bien son nom. C'est en effet le miroir parfait de la première plage qui, passée à l'envers, crée une boucle infinie qui nous entraine inexorablement dans une spirale infernale pertinemment voulue par Pylar.

Plus qu'un concept, cette expérience musicale laisse des traces et, comme annoncé plus haut dans ces lignes, n'est certainement pas à mettre entre toutes les oreilles. Ici, tout est basé sur la sensation et l'inconscient et chacun pourra y découvrir une expérience à la fois étrange et personnelle.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
14
AUTEUR : Michael
Ancien animateur radio bénévole pendant 5 ans sur l'actuelle station 7fm (anciennement Beho fm), j’ai co-animé deux émissions : une émission ro...
Ancien animateur radio bénévole pendant 5 ans sur l'actuelle station 7fm (anciennement Beho fm), j’ai co-animé deux émissions : une émission rock et une autre électro-indus avec pour but ultime de faire découvrir des groupes et artistes aux auditeurs et de pousser ces derniers à aller en concert. Durant ces 5 années, j'ai eu l'occasion ...
Ancien animateur radio bénévole pendant 5 ans sur l'actuelle station 7fm (anciennement Beho fm), j’ai co-animé deux émissions : une émission rock et une autre électro-indus avec pour but ultime de faire découvrir des groupes et artistes aux auditeurs et de pousser ces derniers à aller en concert. Durant ces 5 années, j'ai eu l'occasion de réaliser des interviews, des chroniques d'albums et de concerts allant de groupes locaux à des franchises plus...
Ancien animateur radio bénévole pendant 5 ans sur l'actuelle station 7fm (anciennement Beho fm), j’ai co-animé deux émissions : une émission rock et une autre électro-indus avec pour but ultime de faire découvrir des groupes et artistes aux auditeurs et de pousser ces derniers à aller en concert. Durant ces 5 années, j'ai eu l'occasion de réaliser des interviews, des chroniques d'albums et de concerts allant de groupes locaux à des franchises plus connues. Mon univers rock est assez éclectique avec une préférence pour le p...
Ancien animateur radio bénévole pendant 5 ans sur l'actuelle station 7fm (anciennement Beho fm), j’ai co-animé deux émissions : une émission rock et une autre électro-indus avec pour but ultime de faire découvrir des groupes et artistes aux auditeurs et de pousser ces derniers à aller en concert. Durant ces 5 années, j'ai eu l'occasion de réaliser des interviews, des chroniques d'albums et de concerts allant de groupes locaux à des franchises plus connues. Mon univers rock est assez éclectique avec une préférence pour le post-rock, post-métal, sludge, drone, shoegazing, etc... J'ai actuellement du mal à enlever "Vertical" de Cult Of Luna ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE