Chronique

PALLBEARER
Heartless

image
Nuclear Blast

7 titres - 60 minutes
Sorti le 24-03-2017


image
Vendredi 21 juillet 2017

Si on pouvait penser durant un temps que cette nouvelle « mode » autour des sonorités Stoner, Doom et consorts ne durerait pas forcément, force est de constater pourtant que l’effet persiste et sert en toute logique des formations telles que Pallbearer
Pallbearer


Clique pour voir la fiche du groupe
. Fin, élégant et racé, Foundations Of Burden avait tout de l’album Doom de référence pour un Pallbearer
Pallbearer


Clique pour voir la fiche du groupe
qui tenait toutes ses promesses après un Sorrow and Extinction déjà excellent, et pouvait lui permettre de gravir de nouveaux échelons dans cette scène maintenant bien exposée.

Pallbearer
Pallbearer


Clique pour voir la fiche du groupe
a manifestement approché Heartless de la même manière que ses précédents albums. Compos à rallonge, guitares jonglant entre riffs traînants et envolées lyriques, chant aussi doux qu’habité, section rythmique shamanique; autant dire que Pallbearer
Pallbearer


Clique pour voir la fiche du groupe
a repris ses caractéristiques, ses qualités et garde le cap le long de son sauvage paysage sonore : de quoi soulager tous ceux qui pouvaient croire que leur relatif succès les conduiraient à s’abandonner à des paradigmes plus sucrés. Ce n’est évidemment pas le cas : titanesque et angoissée, la musique de Pallbearer
Pallbearer


Clique pour voir la fiche du groupe
prend magnifiquement son temps, lentement, pour dévoiler ses paroxysmes, tout en finesse.

Cependant, si cette exécution sans faille force le respect, elle ne trompera pas les fans de Doom qui se respectent, tant les plans dévoilés ici n’auront rien de nouveau pour eux. Ils n’ont même rien de nouveau pour le groupe, qui se complaît assez à répéter ses schémas mélancoliques, entre escalades de riffs progressant jusqu’à un solo dramatique et autres intros larmoyantes à faire pleurer dans les chaumières.

Subtil et racé, tout en restant dynamique, Heartless surprend donc assez peu mais conforte dans l’idée que Pallbearer
Pallbearer


Clique pour voir la fiche du groupe
se place actuellement en tête de liste d’une lignée Doom hautement qualitative. Addictif et classieux, comme toujours.



Tags : Doom
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
1

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE