Chronique

LIFERS
Back In The Game

image
Autoproduction

Sorti le 15-04-2017


image
Lundi 7 août 2017

Non, LIFERS
LIFERS


Clique pour voir la fiche du groupe
n'avait pas disparu de la circulation contrairement à ce que le titre du mini-album pourrait laisser supposer. Le groupe liégeois formé sur les cendres de SPITDOWN
SPITDOWN


Clique pour voir la fiche du groupe
ne s'est pas reposé depuis la sortie de son premier EP en 2014. Ce trois titres plantait le décor et jetait les bases du groupe. Depuis LIFERS
LIFERS


Clique pour voir la fiche du groupe
a écumé la scène nationale et internationale et a également forgé son style pour nous le présenter en 2017.

Le décor est simple et connu : un héritage HxC avec une grosse influence Metal. Et cette orientation Metal, nos liégeois l'ont encore développée. Durant les six compositions de ce nouveau disque, confié en toute logique à Gérald Jans (Noise Factory Studio), on entend un LIFERS
LIFERS


Clique pour voir la fiche du groupe
amateur de lourdeur et de violence mais aussi un LIFERS
LIFERS


Clique pour voir la fiche du groupe
de plus en plus gras.

Si les titres les plus énergiques surprennent moins, s'inscrivant dans les attentes énoncées, les compositions où la formation ralentit les tempos (Never Sell MySelf), impressionnent. D'autant que Seb, le chanteur, étale des variations vocales puissantes qui imposent un peu plus le respect.

LIFERS
LIFERS


Clique pour voir la fiche du groupe
connait bien les ficelles des genres qui l'inspirent. Le groupe écrit par conséquent des titres millimétrées au niveau des intentions. Les riffs tombent aux bons moments pour relancer avec agressivité les morceaux. Afin de ne pas s'enfermer dans un canevas redondant, LIFERS
LIFERS


Clique pour voir la fiche du groupe
varie également les idées pour dynamiser ses structures comme ce passage à la basse sur I Wonder What. Enfin, le groupe maîtrise le jeu du chat et de la souris. Il tient en haleine en mixant l'ordre de ses intentions de Metal puissant, de tabassage pour animer le moshpit, de prise à la gorge ou de trainée dans des eaux boueuses.

Evidemment, les ruses de LIFERS
LIFERS


Clique pour voir la fiche du groupe
sont éculées. Toutefois dans l'exercice, le plus difficile reste le dosage et la capacité à renouveler ce qui a déjà fait ses preuves. Et à ce jeu, les Liégeois dominent la partie (Praise For The One). Le premier EP avait pour mission de présenter la formation. Ce mini-album permet d'entendre une formation montée sur le terrain avec assurance et solidité.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
27

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE