Chronique

MUNICIPAL WASTE
Slime & Punishment

image
Nuclear Blast

14 morceaux - 28 min
Sorti le 23-06-2017


image
Mercredi 9 août 2017

« Municipal Waste », quand on prononce ce nom on est tenté d’enchaîner avec « … is gonna fuck you up ». Mais ces 5 Américains ne se résument pas qu’à ça. Municipal Waste
Municipal Waste


Clique pour voir la fiche du groupe
c’est l’un des gros fer-de-lance du crossover. Mélanger trash metal avec un côté hardcore old-school et groovy, voilà le duo : un mix entre headbanging sur riffs bien speed et two-step à gogo.

Pour leur 7ème album, le rythme reste semblable. Difficile en effet de varier sans changer radicalement de style quand on fait du crossover. Mais le quintet quatuor garde le cap, bien que cette fois il ne nous sort pas un grand hit transandent.

Même s’ils gardent toujours bien leur côté déjanté, ça va très vite, mais attention à vous si vous n’êtes pas fan du genre. Effectivement on est vite dans le répétitif et on ne s’attarde pas sur les morceaux : 28min d’album ça passe vite !

Plus efficace The Fatal Feast (2012), Slime & Punishment parvient à briser le côté répétitif du trash-crossover. Plus généreux dans les parties hardcore, il est donc moins redondant que son prédécesseur.

Plus proche de The Art Of Partying, dans un meilleur mixage, on revient aux bons basiques de Municipal Waste. Qui, bien que très bon, n’est définitivement pas fait à écouter en boucle sur disque chez soit mais bel et bien pour faire la fête comme jamais en concert (de préférence avec un gros pit, pas de barrière et avec de l’alcool).

Difficile de sortir des singles de ceci, mis à part ceux clippés par le groupe. Cependant, l’album reste bon dans sa globalité. Personnellement le morceau éponyme bien affiché hardcore reste le plus sympathique, mais encore une fois cela relèvera des goûts de chacun.

Municipal Waste
Municipal Waste


Clique pour voir la fiche du groupe
, la flamme du crossover. Un genre qui ne risque pas de s’épuiser avec ces 5 gaillards-là, un 8ème album pour les 20 ans du groupe ?






Tags : crossover - Municipal Waste - USA
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
3
AUTEUR : Clément
Etudiant en journalisme à l'IHECS. C'est un véritable dévoreur de musiques sous beaucoup de formes, avec une grosse dominante sur les musiques extr...
Etudiant en journalisme à l'IHECS. C'est un véritable dévoreur de musiques sous beaucoup de formes, avec une grosse dominante sur les musiques extrêmes et alternatives tout de même malgré un bon éclectisme. Jeune de la génération Y, il laisse avec plaisir les sonorités sorties des méandres de l'internet 2.0 se faire entendre. Mais la vie...
Etudiant en journalisme à l'IHECS. C'est un véritable dévoreur de musiques sous beaucoup de formes, avec une grosse dominante sur les musiques extrêmes et alternatives tout de même malgré un bon éclectisme. Jeune de la génération Y, il laisse avec plaisir les sonorités sorties des méandres de l'internet 2.0 se faire entendre. Mais la vie n'est pas pas que virtuelle et heureusement d'ailleurs, les concerts et festivals restent un plaisir inébranlable...
Etudiant en journalisme à l'IHECS. C'est un véritable dévoreur de musiques sous beaucoup de formes, avec une grosse dominante sur les musiques extrêmes et alternatives tout de même malgré un bon éclectisme. Jeune de la génération Y, il laisse avec plaisir les sonorités sorties des méandres de l'internet 2.0 se faire entendre. Mais la vie n'est pas pas que virtuelle et heureusement d'ailleurs, les concerts et festivals restent un plaisir inébranlable d'écouter et partager la musique selon lui. ...
Etudiant en journalisme à l'IHECS. C'est un véritable dévoreur de musiques sous beaucoup de formes, avec une grosse dominante sur les musiques extrêmes et alternatives tout de même malgré un bon éclectisme. Jeune de la génération Y, il laisse avec plaisir les sonorités sorties des méandres de l'internet 2.0 se faire entendre. Mais la vie n'est pas pas que virtuelle et heureusement d'ailleurs, les concerts et festivals restent un plaisir inébranlable d'écouter et partager la musique selon lui. ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE